vignette_cologne-2

Un week-end à Cologne

Alors, on est lundi, et en théorie, je publie plutôt un article axé photo, mais aujourd’hui ce sera récit de voyage : ça s’inscrit mieux dans mon planning, et je fais ce que je veux sur mon blog, nanmaisoh ! Après l’aperçu vidéo et les bonnes adresses, il faut quand même que je vous raconte un peu ce week-end allemand.

Je l’ai déjà dit, mais Cologne n’est franchement pas l’endroit à visiter si vous vous ennuyez vite. Il n’y a pas grand chose à faire, à moins d’enchaîner tous les musées de la ville. Surtout que certains « classiques » n’ont réellement aucun intérêt. La boutique-musée d’eau de Cologne, par exemple, est gratuite, mais mis à part quelques vieux flacons et un carillon qui fait retentir la Marseillaise toutes les heures, on en fait vite le tour. Et en plus ça pue !

La première des attractions, c’est naturellement la cathédrale. Elle est gigantesque et pas vraiment belle, surtout très noire. On visite l’intérieur gratuitement et c’est plutôt impressionnant : c’est tellement grand qu’on se sent comme plaqué au sol. Ce n’est franchement pas une sensation agréable, mais j’imagine que le côté « humain, vous êtes tout petits » était volontaire dans la construction.
Si on supporte 10 minutes d’escaliers en colimaçon, étriqués et dans lesquels il faut croiser ceux qui descendent, on peut monter dans l’une des deux tours. Nous avons désespérément attendu une éclaircie tout le week-end pour en profiter… et finalement découvrir qu’on ne peut pas franchement y faire de photos, ni même profiter du lieu, puisqu’on ne fait que traverser un magnifique tunnel grillagé.

S’il n’y a pas grand chose à visiter, cela ne veut pas dire que l’on s’y ennuie. C’est une ville où il semble y avoir beaucoup d’animation. Le parvis de la cathédrale rassemble clowns, mimes et activistes, alors que de l’autre côté on retrouvera des jongleurs et des gens s’entraînant au trial ou au roller. Il suffit de se glisser au milieu des familles, de s’assoir dans l’herbe et de se laisser porter par l’ambiance en observant ce qu’il se passe autour de nous.

A 10h30, nous étions devant le musée du chocolat. A 11h, nous nous en étions éloignés pour regarder, de loin, la foule s’y engouffrer. Visiblement, tous les touristes de la ville s’y retrouvent pour l’ouverture ! Et pour cause, c’est plutôt bien fichu comme musée, mélangeant histoire du chocolat, expositions sur les produits chocolatés cultes, sur les incas (ou les mayas, ou un truc du genre), sur l’évolution de la publicité et du packaging, benchmark, merchandising… Et puis surtout, ce que les gens viennent majoritairement voir, l’usine « transparente », qui permet de suivre le fabrication d’un petit carré de chocolat de A à Z, en clôturant l’exploration par la distribution de gaufrettes trempées dans une fontaine de chocolat…

Par ailleurs, le centre-ville est petit et mignon. On s’y promène avec plaisir, même si on repasse sans cesse dans les mêmes rues. On observe les enseignes, les jolies maisons, les couleurs. Un côté « petite ville de province » très agréable, finalement.

Vous allez me prendre pour une gamine, mais je me suis fait une joie de découvrir un magasin Légo. Et nous n’étions pas les seuls à avoir plus de 12 ans dans la boutique ! On y achète des pièces au poids, des produits dérivés. Il y a même un petit atelier pour tester les dernières nouveautés. Oui, entre le chocolat et les légos, c’est un peu un retour en enfance (résultat, j’ai acheté des bonhommes issus de Harry Potter, même pas honte).

Enfin, ce n’est probablement pas la plus belle ville d’Allemagne, mais c’était la première que je visitais, et j’y ai passé un très bon week-end. La gastronomie ayant beaucoup aidé, même si nous avons réussi à prendre notre dernier repas dans un restaurant espagnol. Nous ne l’avons compris qu’en découvrant la carte, et c’était trop tard ! Dans des conditions très similaires, à Bangkok, nous avions atterri dans un restaurant chinois par hasard, alors que c’était notre dernier repas avant l’avion… Vous imaginez la déception ! Mais ça nous a mis dans l’ambiance : ce week-end, nous prendrons la direction de Barcelone !

  11 comments

  1. tewoz   •  

    Les magasins LEGO sont une étapes obligatoire, quelque soit la ville. J’ai moi même visité celui de New York le mois dernier. ;)

  2. Oreille   •     La blogueuse

    Tewoz : y’en a un à New York ?!? Mon monde s’effondre, je ne l’ai pas vu… Il est où ? Il est grand ? C’était le tout premier que je visitais. Il en faut un à Paris !

  3. Donlope   •  

    Chocolat, légos, maisons colorés….ça y’est, j’ai plus envie d’aller à Cologne!

  4. Oreille   •     La blogueuse

    Donlope : hé bien voilà, il suffisait de choisir les bons arguments ! :D

  5. Cynthia   •  

    Je dois être bizarre mais je préfère les cathédrales quand elles sont noires, je trouve que ça leur donne plus de caractère. J’ai bien aimé Cologne quand j’y suis allée mais on n’y avait passé qu’un avant-midi!

  6. tewoz   •  

    Oui, aux pieds du Rockfeller center, on l’a découvert en attendant notre tour pour monter au sommet du fameux Rockfeller. Et on a craqué en achetant 5 boites de légo, dont 3 d’une série invasion extraterrestre que je ne connaissais pas !

  7. NowMadNow   •  

    Coucou m’dame Oreille,

    je connais assez bien quelques coins d’Allemagne, Cologne n’est pas la ville qui m’ait le plus plu, mais c’est là que j’ai découvert le « Kolsch Caviar » une horreur sans nom! Un boudin de sang noir avec des morceaux de gras gros comme un ongle, mhhh.

    Le marché de Noel est bien sûr magique, mais j’ai une immense préférence pour Berlin (c’est de l’ordre de l’amour chienne) ou de la petite ville d’Aix La Chapelle.

    NowMadNow

  8. xortolland   •  

    haa c’est à berlin qu’il faut aller! la ville est absolument incroyable, et surtout d’une diversité sans nom.

    J’y suis allé trois fois, et j’ai l’impression de n’avoir rien vu!

  9. Oreille   •     La blogueuse

    Cynthia : je peux comprendre ! ça « dramatise » un peu la scène, donne un aspect triste plutôt que lumineux…

    Tewoz : ok, je suis dégoutée de ne pas y être passée :D

    NowMadNow : mon dieu quelle horreur ! ça ne donne absolument pas envie d’essayer ! Aix a bonne réputation, mais la vision que nous en avons eu depuis le train n’était vraiment pas attirante.

    xortolland : mais euh, ça fait des mois que j’essaie d’avoir des billets pour aller à Berlin avec le train de nuit, mais la sncf ne veut plus trop coopérer (ci-git, une blague de mauvais goût)

  10. Curieuse Voyageuse   •  

    Je n’avais pas entendu que du bien de Cologne… bon je crois que ce n’est pas un grand mal d’avoir fait l’impasse!

  11. Oreille   •     La blogueuse

    Rooh, c’est intéressant de voir aussi des petites villes moins « glamour » que leurs grosses consœurs ! (et ça a surtout l’avantage d’être à 3h de Paris, sans changements !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>