vignette_polas

Dossier scrapbooking IV : les polas

On a déjà évoqué pas mal d’astuces à l’occasion de ce dossier « digital scrap » et, aujourd’hui, j’ai envie de vous faire un tuto express sur les polaroids. Mélanger les sources, c’est ce qui donnera un âme à votre carnet, et varier les types de photos en fait partie.

Bien sûr, il ne faudra pas en abuser, mais de temps à autres, ces effets permettront de varier un peu. Ils seront surtout utiles pour différencier les types de photos : vous aurez celles qui sont belles, propres, et celles qui sont plus anecdotiques, amusantes, qui montrent un contexte mais n’ont aucune prétention.

Par exemple, voici une page de mon carnet malien :
 

 
La photo de l’escalier n’a aucun intérêt en tant que telle : c’est moche ! Pourtant, j’avais envie de montrer ce à quoi ça peut ressembler (cette phrase est moche aussi, c’est voulu…) : le pola me permet de la mettre sur un autre plan.
 

Comment on fait un faux pola avec Photoshop ?

La méthode la plus simple est d’utiliser ce que d’autres ont fait. Ainsi, un gentil monsieur a mis sur DeviantArt un script Photoshop assez génial : Polaroid Generator. Donc, vous cliquez sur download, vous enregistrez, vous dézippez, et vous vous retrouvez avec un fichier en .atn : une action Photoshop. Rangez-le dans un dossier où vous saurez le retrouver, au besoin.

Il va ensuite falloir l’importer dans Photoshop. Rien de plus simple : allez dans « Fenêtre > Script ». Dans cette nouvelle fenêtre, vous allez pouvoir créer vos scripts et exécuter ceux que vous voulez (rappelez-vous, en on parlait déjà ici, pour travailler par lot). Pour importer celui qui nous intéresse dans le cas-présent :

Vous vous retrouvez alors avec une série d’actions possibles, selon le type de polas : essayez au hasard ! Pour cela, ouvrez une de vos images, cliquez sur un script, et pressez la touche « lecture » (le petit triangle, genre « play » pour les anglophonophiles (je fais des néologismes si je veux)). Voici trois exemples de rendus, à partir d’une même image :

 


 

Mais si vous n’avez pas Photoshop ?

Hé bien vous pouvez utiliser les cadres que vous trouverez dans le Supermarché (tous différents : cornés, un peu pliés, toussa toussa), en téléchargement direct et gratuit. Ensuite, quel que soit votre logiciel, vous allez jongler sur plusieurs effets : rajoutez un brin de flou et autant de grain, baissez le contraste et la saturation et terminez en jouant sur la balance des blancs pour changer les dominantes de couleurs et en prenant tout simplement le pinceau (doux et de faible opacité) pour foncer les bords de l’image.

Peut-on faire plus simple ?

 

  13 comments

  1. NowMadNow   •  

    Sinon il y a un logiciel gratuit tout simple à utiliser: Poladroid.

    On peut le télécharger ici: http://www.poladroid.net

    Insérer des polaroids donne un effet plus vivant aux carnets de voyage, je suis d’accord avec toi. Mais autant j’ai pu « jouer » avec la transformation presque systématique de photos classiques en polaroids, autant maintenant je crois que je préfère réserver cet effet à certains types de photos. Il y a des photos qui sont « gâchées » par la transformation en polaroid il me semble.

    Ton exemple avec le portrait du petit garçon me fait d’ailleurs un peu tiquer: les photos Polaroïds dérivées me semblent moins bonnes et surtout moins fortes visuellement que le cliché originel. Et les effets chromatiques ne mettent pas vraiment en valeur le petit garçon.

    Finalement, l’effet Polaroïd est devenu si facile à appliquer que l’on ne réfléchit pas à faire « une photo Polaroïd », on y pense après coup un peu comme un gadget. Pourtant ceux qui pratiquent la photo avec un vrai appareil Polaroïd ont une autre démarche je crois. Là le Polaroïd peut devenir un art.

    Tu citais il y a peu de temps le livre de Julie Sarperi sur le Portugal: là son utilisation du Polaroïd est vraiment fait avec un oeil particulier, on sent qu’elle aime et pratique la photo Polaroïd de façon singulière et pas comme un « bidouillage sympa » comme beaucoup le font sans doute (j’en fais entièrement partie d’ailleurs, je n’ai jamais réfléchi à une photo en aval en me disant « tiens, ça ferait une excellente photo Polaroïd… »)

    NowMadNow

  2. Oreille   •     La blogueuse

    NowMadNow : en fait, je n’ai pas cité poladroid parce que je n’aime pas du tout son rendu ^^ Je trouve ça hyper criard et pas du tout naturel.
    Il est certain que depuis le développement des applis pour smartphones la photo « vintage » est revenue à la mode et qu’on peut vite tomber dans un certain systématisme, nous faisant croire qu’une photo a un intérêt alors qu’on l’a juste passée dans un plugin. Mais si tu lis le début de l’article :p tu verras quelques phrases qui précisent que ce genre d’effet est à réserver aux photos qu’on souhaite mettre sur un autre plan, en opposition aux images classiques du carnet (l’image de la fillette (elle a des cheveux court, mais c’est une fille !) n’est d’ailleurs là que comme un exemples de possibles. Quand je l’ai utilisée, ce n’était pas en tant de pola)

  3. Wannabehype   •  

    Un article excellent, surtout quand on connait le prix des cartouches pour les Polaroids ! Après c’est vrai que le rendu papier dans les mains d’une photo pola c’est pas la même chose, mais c’est sympa quand même. Merci de l’astuce ;)

    Je crois qu’on peut également en créer avec Picasa si mes souvenirs sont bons..(à vérifier)

  4. Bruno   •  

    On peut néanmoins quand même « polaroïder » les photos sans appliquer de filtre. C’est vrai que la photo vintage revient à la mode. Il fallait bien après les fringues.
    Et sur Facebook, ça fleurit et ça ne pas s’arrêter avec le rachat d’Instagram. Je crains qu’au fur et à mesure les gens n’apprécie plus une photo qui ne soit pas passé dans ces moulinettes.
    Comme la Lomographie. Enfin, ça coute une fortune pour avoir un appareil à la qualité d’image dégradé. C’est le monde à l’envers quand on y réfléchie ! Est ce qu’on serait prêt à payer plus cher une paire d’enceinte pour avoir des crépitements ?!

  5. oreli   •  

    bonjour et merci pour le tuto… euh, j’ai essayé mais j’ai photoshop 2.0 et ça ne fonctionne pas (dans le menu fenêtre je n’ai pas script)… sais tu si il y a moyen de faire autrement??
    merci

  6. Bastien   •  

    @Oreille : en parlant de scripts, je suis tombé sur un site plutôt pas mal l’autre jour : http://www.psdcovers.com/
    Ca pourra t’aider à vendre ton Guide du voyageur numérique :D

  7. Oreille   •     La blogueuse

    Wannabehype : c’est sur que le palpable sera toujours plus sympa. Ici, c’est vraiment dans l’idée de faire son carnet, pas de remplacer le vrai pola qu’on colle sur le frigo. Si on en a un, c’est évidement mieux de l’utiliser et de scanner les photos !

    Bruno : je ne comprends pas vraiment les gens qui paie 100€ pour un appareil qui fait des photos floues, autant faire de bonnes photos et les mochiser ensuite ^^
    Ce que tu dis sur l’habitude qu’on prend avec les filtres est assez intéressant. Par exemple, j’ai montré pour la première fois mes photos à un magazine récemment, dans l’idée de faire de petits reportages pour eux un de ces jours. Hé bien le DA m’a reproché de ne pas avoir de patte. J’accepte la critique, il avait raison sur d’autres points, mais ses exemples de photographes ayant une patte étaient affligeants : lui même, qui met des filtres automatiques vintage systématiquement, et des gens spécialisés dans le noir & blanc, le flou plein de grain, ou tout en même temps (il a cité Nan Goldin au passage et j’ai rigolé intérieurement)
    En gros, pour lui, la patte n’existe qu’à travers ce prisme d’effets…

    Oreli : Photoshop 2.0 ? Tu veux dire Photoshop Elements ?

    Bastien : ah, j’avoue que leurs scripts sont hyper bien conçus ! (pour le coup, je shooterai un vrai livre, surtout que c’est pas le même format, mais je suis toujours impressionnée par ceux qui arrivent à concevoir des scripts aussi complexes et bien fichus !)

  8. Bruno   •  

    Salut Oreille, ça me sidère ce que tu me dis ! J’imagine que c’est dans l’air du temps. On vit entouré d’images, que ça soit sur des blogs ou sur les réseaux sociaux. Je pense que les regards finissent par être éduqués dans ce sens ! Du coup que fais-tu ? Tu pousseras fort les développements ?

  9. Oreille   •     La blogueuse

    Bruno : je trouve que mes développements sont déjà bien forts :/ Hé bien je vais continuer à faire des photos pour le plaisir, et peut-être que je postulerai dans d’autres magazines un peu plus tard… j’aimerais bien bosser pour A/R par exemple :)

  10. myriam mougenot   •  

    Bonjour Madame Oreille,
    merci beaucoup pour tous ces bons conseils que vous avez la gentillesse de partager!De plus les commentaires qu’ils sucitent sont aussi très interessants…

  11. Oreille   •     La blogueuse

    Hé bien merci à toi de me lire, Myriam !

  12. Fred   •  

    Merci pour ce super article et tout ces astuces photos!

    Pour ceux que ça intéresserait également, j’ai fais un article sur comment créer facilement ses propres polaroids et les développer ensuite en laboratoire (coût d’un développement numérique bien moins cher que les polabox), pour les personnes qui n’auraient pas d’imprimantes satisfaisantes à la maison pour ce genre de travaux.

    Si cela t’intéresse, je te laisse aller consulter mon article et le partager autour du tien si tu le trouves pertinent!
    A bientôt,
    Laura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>