vignette_voyage_photo_smartphone

Quand utiliser un smartphone pour ses photos de voyage

Il y a trois mois, je me suis décidée à acheter un iPhone. J’avais jusque-là une chose que les plus jeunes ne connaîtront pas : un « photophone », un machin hybride avec un bon objectif et un pavé numérique, dont la qualité était équivalente à celle d’un compact d’entrée de gamme (à l’époque). Il m’avait bien servi en Écosse, lorsque le froid avait vidé toutes mes batteries…

Mon Belge s’est mis aux smartphones depuis longtemps (chez Samsung et Android, mais qui croit encore que ça change quelque chose ?), et l’utilise beaucoup en voyage, notamment comme appareil photo. Il faut dire que les smartphones offrent un avantage de choix : on les a toujours sous la main. Et en plus, ils concentrent toutes les utilisations : bloc-notes, internet, téléphone, etc. dans un seul objet relativement léger et compact.

La Suisse avec Instagram sur iPhone

Pour autant, il ne faut pas surestimer ces petites choses. Ainsi, je regardais récemment un reportage sur une chaîne que je ne citerai pas, pour ma propre dignité. On y parlait de l’essor de la photographie sur téléphone, avec comme exemple une photographe professionnelle qui utilisait son iPhone pour ses expos. Un 5DII sur l’épaule, nous la suivions dans les rue de Nice (ou d’une ville du sud avec la mer et des gens qui parlent fort) et la voilà qui immortalise une scène de vie au bord de l’eau. Et d’expliquer qu’avec son appareil, elle n’aurait jamais eu un bleu pareil. [ici, je m'autocensure pour ne pas dire de trucs trop méchants sur les gens qui croient que la photo s'arrête à ce qu'ils voient sur l'écran du reflex]

C’est pour moi, typiquement, le mauvais exemple de l’utilisation du téléphone. Les effets vintage, Instagram, Hipstamatic, etc. sont à la mode, mais ne font pas la bonne photo et, pire, formatent les yeux. Si le point de motivation est l’effet, il y a une erreur sur l’outil. Ou alors, il ne faut pas penser faire une bonne photo (notre professionnelle voulait les vendre…). Je ne suis pas en train de dire qu’il n’est pas possible de faire une bonne photo avec un iPhone, loin de là, mais que si ce qui vous intéresse c’est le vignettage et les virages de couleur, alors autant apprendre à la faire soi-même, pour maîtriser son rendu et avoir une image de meilleure qualité (et plus facilement imprimable).

Alors, dans quelles circonstances utiliser un smartphone comme appareil photo ?

Le meilleur appareil, c’est celui qu’on a avec soi. En voyage, il est probable qu’on garde son appareil en permanence, entre le stress de le laisser à l’hôtel, le stress de louper LA bonne photo… Pourtant, il peut arriver qu’on parte plus léger, pour une journée à vélo par exemple, ou qu’on ne veuille pas sortir le gros reflex dans un endroit : le smartphone sera alors parfait. Mieux, il sera moins facilement identifié comme « fait des photos » et peut permettre une certaine discrétion. Enfin, surtout dans les lieux où ce genre d’appareil est très démocratisé (et méfiez-vous quand même : dans le métro parisien, certains pickpockets les reniflent à 100m et les volent par télépathie).

Et puis surtout, l’avantage du smartphone, c’est l’instantanéité. J’aime voyager « déconnectée », mais si je suis dans un restaurant ou un hôtel qui propose du WiFi, il est agréable de partager directement quelques images, pour la famille, les amis, ou les lecteurs, comme vous ! Une forme de preview des photos et articles à venir, vite fait, vite envoyé !

La Pologne avec Instagram sur iPhone

Du coup, vous le voyez venir, on va aborder plus en profondeur le sujet dans les mois à venir, avec les problématiques des applications, de la batterie, et puis du cadrage et des effets, aussi !

 

  19 comments

  1. iclo   •  

    Très intéressé de lire les prochains articles à ce sujet. Disons qu’avec iPhoneographie Oz, c’est le concept que j’ai choisi pour raconter un an de voyage à travers l’Australie. Je ne fais pas partie de ceux qui pensent qu’un iPhone peut rivaliser avec un « vrai » appareil photo, mais je persiste : un iPhone est un outil comme un autre qui permet d’imager et de raconter une histoire ! ;)

  2. moumounou   •  

    Je pars mercredi pour 1 mois en Guadeloupe. Sans ordinateur bien entendu.
    J’ai prévu d’utiliser l’application Instagram uniquement pour alimenter mon blog automatiquement via mon téléphone et donner quelques nouvelles à mes proches (les faire baver ? :)).
    Je trouve l’application funky et pour de l’instantanée, je trouve ça vraiment bien. En revanche, je pense que dans quelques années, nous serons justement lassés de tous ces effets et seront bien content d’avoir nos belles photographies et de très bonne qualité prises avec des appareils tout à fait ordinaires.

  3. Cynthia   •  

    Sans passer par Instagram, le iphone fait de jolies photos en mode normal. Je me contente de mon ipod touch en ce moment juste pour partager des bribes sans prétention.

  4. Leda   •  

    Cet article tombe à pique pour moi !
    Depuis que j’utilise Instagram j’ai l’impression de m’améliorer en terme de créativité et du coup j’étais septique à l’idée d’investir dans un reflex…
    Mais comme tu dis on peut très bien faire cohabiter les deux.

  5. Minami-o   •  

    Bon alors, pour le coup, je ne suis pas totalement d’accord avec toi :D
    Je ne sais pas si on a vu le même reportage (c’était il y a qqes temps, sur arte ou France 5 je crois), mais dans celui que j’ai vu, il était précisé que c’était « en plus » de ses photos classiques. Au final, la photographe répondait à la demande de ses clients pour des photos de ce genre, après s’être rendu compte qu’il y avait un vrai marché pour ces photos qu’elle avait commencé par prendre par curiosité, juste pour elle-même. Donc certes, elle donnait dans le commercial, mais après tout il faut bien vivre, et le fait d’utiliser son téléphone avec tel ou tel mod proposé par une application n’est pas très différent du fait de choisir telle ou telle optique pour avoir un certain rendu, je trouve.
    Elle utilisait les outils à sa disposition en connaissance de cause.
    Après, certes, le rendu serait meilleur en faisant tout soi-même, utiliser les automatismes c’est globalement pas bien, et patati et patata, mais bon, si le client veut un rendu iZboub, pourquoi se prendre la tête à faire une « vraie » photo avec un réflex et à la travailler pendant des heures, pour obtenir le même rendu qu’on peut avoir en une pression du doigt ?
    Dans une perspective commerciale, pas de temps pour la surqualité…
    Bien sûr, pour nous, lecteurs de ton blog, principalement amateurs prenant des photos dans une perspective un tant soit peu artistique, ou au moins dans une recherche de qualité déconnectée des contraintes financières, c’est différent ;)

  6. Pingback: Quand utiliser un smartphone pour ses photos de voyage | Flash instantané | Scoop.it

  7. Lucie   •  

    J’étais tombée sur un blog il y a quelques mois dont les photos publiées étaient réalisées avec un iphone uniquement. C’est vrai que c’était pas mal du tout (n’ayant pas de smartphone, ça m’avait beaucoup impressioné!). J’ai l’impression que l’avantage principal c’est que l’on peut partager directement sur Instagram (ou équivalent) parce qu’avec un appareil classique c’est quand même beaucoup moins évident.

  8. mika   •  

    Le smartphone pour moi reste un outil d’expression comme un autre. Je lui consacre une catégorie spéciale sur mon site. Après il est vrai que certains se prenent pour de vrais artistes parce qu’ils ont appliqué un filtre sur leur photo. On peut les laisser rêver mais les véritables génies dans l’histoire sont quand même ceux qui ont créés les outils qui vous font croire que vous êtes devenus des artistes :)

  9. Xtinette   •  

    Intéressant ! J’utilise beaucoup mon iPhone pour prendre des photos quand, comme tu dis, je n’ai que ça sur moi… mais c’est souvent !…donc hâte de lire tes prochains billets sur le sujet…
    Par contre les Instagram et compagnie j’ai pas adhéré… je prends juste des photos et parfois des petits films…

  10. Voyage Istanbul   •  

    Personnellement j’utilise mon smartphone assez souvent en voyage.
    La localisation avec le GPS permet de retrouver l’endroit exact où la photo a été prise.
    Je trouve ça cool.

    Mais j’ai vu qu’il y a de plus en plus d’appareil avec une puce GPS incluse.

  11. fabrice   •  

    Je me suis aussi procuré un iphone il y a peu.
    Pour la photo, le seul avantage que je vois, c’est en effet la discrétion.
    Pour certaines scènes sensibles, c’est bien plus facile!

  12. Adil   •  

    Les seuls seuls intéret que je trouve au iPhone est d’être dans la poche et de pouvoir partager facilement.

    En revanche je suis désolé mais un gars avec une Leica m9 sera bien plus discret que quelqu’un avec un iPhone. Ce sont des objets connus qui attirent la convoitise.

    Quand à instagram, je trouve que le concept de partage est excellent mais les filtres sont une terrible chose. On ne voit que des effets vintages sur les photos facebookienne.

  13. Voyage Perou   •  

    Salut!
    Quant à moi, j’ai un téléphone samsung qui ne fait pas des photos impressionnantes. Et comme je ne suis pas très techno, je me contente simplement d’un appareil photo compact. Mais bon, les caméras sont un choix personnel qui doit correspondre aux besoins de chacun, n’est-ce pas?

  14. Pingback: Les liens photo - Juillet 2012 | sfphotos.fr

  15. APPEAR'S BLOG   •  

    Merci pour cet article très intéressant. C’est vrai que les smartphones sont parfois pratiques pour prendre des photos et le côté instantané comme tu le dis dans ton billet, est vachement pratique. Mais de là à faire que des photos avec un smartphone, non.
    En vacances où j’étais, je voyais pleins de gens prendre des photos avec leur tablette tactile, mais c’est quoi le délire ? Y a des appareils photos compacts à 50 euros qui font des meilleures photos.

    Mon bridge reste et restera mon favori sur les smartphones!

  16. Hélène   •  

    Je ne suis pas encore passée au smartphone mais j’en ai bien envie pour toutes les raisons citées dans le post. Je résiste parce que j’en ai marre de changer toutes les 5 minutes de téléphone (merci la planète… ) , j’attends donc la suite de vos articles avant de me lancer…

  17. Lucie   •  

    C’est vrai que c’est chouette de pouvoir vite dégainer quand on oublier son appareil et de partager en un instant quelques photos… mais j’ai fait le choix (pour une question de prix) d’un blackberry qui est franchement lent et fait des photo shorribles… oups!
    Et puis, j’aime bien aussi être déconnectée, donc je ne suis pas prête d’acheter un Iphone… de tout façon c’est beaucoup trop cher!

  18. cocagne   •  

    Par bonheur il y a ta première photo d’illustration car il faudra prendre garde à ne pas réduire le phénomène des photophones à celui des IPhones, il existe une multitude de smartphone plus ou moins réussis dont certains plus que le IPhone d’ailleurs, très communicants et très puissants, qui non seulement font des photos mais proposent tout le panel de services qu’on attend d’un smartphone par exemple publication sur blog sur Twitter sur FB et sur tout ce que vous voulez bien paramêtrer.
    Il y a belle lurette que j’utilise entre autres des HTC qui avaient bien avant le IPhone des écrans tactile des appareils photos la connexion internet qui va bien.
    Le grand mérite de Apple dans cette affaire est d’avoir fait plier les opérateurs téléphoniques qui verrouillaient l’accès à leurs réseaux en raisonnant en tant et non pas en poids de données.
    Son grand défaut est d’avoir en fait créé un système captif dont on sort pas facilement et qui peut à tout moment tourner au Big Brother

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>