lugano_header_1

Lugano sur les conseils des locaux (Première partie)

On m’avait dit « Lugano, tu verras, c’est comme l’Italie mais en mieux« . Et c’est vrai, on se sent presque en Italie en arrivant, sans les mauvais côtés. Il faut imaginer la propreté, la politesse, et la rigueur des suisses, avec l’architecture et la gastronomie italiennes. Le tout dans des paysages entre montagnes et lacs. Un petit goût méditerranéen en Suisse, c’est le Tessin. (Non, je ne suis pas en train de dire que l’Italie c’est crade et plein de gens malpolis, oh !)

Le Tessin, c’est donc l’un des deux cantons où l’on parle italien, et c’est là que se trouve Lugano, petite ville de moins de 60.000 habitants, et troisième place économique de Suisse. La ville, très proche de la frontière italienne, est bordée par un grand lac (Lago di Lugano) et cernée par les montagnes (des petites, ce ne sont plus les Hautes-Alpes). Je vous laisse admirer cette magnifique carte pour visualiser un peu :

cartelugano

Nous avons débarqué à Lugano peu avant minuit, par le train (avec Lyria TGV, un seul changement à Zurich depuis Paris, parfait). Arrêtés devant la gare, à réfléchir face au plan pour trouver notre hôtel, nous sommes abordés par un homme. La quarantaine, français parfait, il nous demande où on va, puis nous propose de faire un bout de chemin avec lui. Et pendant qu’on descend doucement, il nous vante les mérites de Lugano, et nous liste tout ce qu’il faut qu’on fasse. Ça tombe bien, la moitié de ce qu’il cite est déjà au programme : j’ai fait mes repérages sur SuissePocket, une application où les habitants de la ville partagent leurs meilleurs conseils. On peut choisir de faire le tour des endroits branchés en choisissant une humeur « trendy », se concentrer sur les bonnes adresses d’un habitant en particulier (dans certaines villes, il y a des musiciens ou écrivains célèbres qui ont participé, et dans tous les cas, on a toujours une mini bio), se déplacer dans la ville, regarder quels sont les bons restaurants ou les bars les plus proches, ou juste cliquer sur les photos qui nous plaisent. Personnellement, vous me connaissez, je suis plutôt allée chercher les promenades sympas, bien sûr.

lugano_002

Flâner au bord de l’eau

Au petit matin, notre premier reflex a tout naturellement été de rejoindre le lac, puis de se promener doucement, en appréciant le soleil qui arrivait déjà. C’est véritablement le point fort de Lugano : le cadre. Le lac, les montagnes autour, un peu de soleil, et on se sent vraiment en vacances, avec une certaine envie de farniente. D’ailleurs, sur les rives, vous trouverez plusieurs lido (oui, je sais, on ne dit pas « lido », au pluriel). Un lido, c’est un mélange entre la plage privée et le bar. On n’a pas eu le temps de tester, mais en plein été, ça doit être assez sympa de venir se reposer et/ou nager autour du lac.

lugano_003Visiter Lugano
Pour visiter Lugano, rien ne vaut la marche. La ville est en fait toute petite, et on va facilement partout. Pour rejoindre les Monte Brè et San Salvatore, on pourra gagner un peu de temps et économiser de la sueur en empruntant des funiculaires (je vous en reparlerai). Sinon, il y a un réseau de bateaux qui n’est pas très dense mais plutôt bien fichu pour rejoindre tous les petits villages des environs (et ça aussi, je vais en reparler, parce que ça vaut le coup). Il y a deux embarcadères, l’un dans le centre de Lugano, et l’autre à Paradiso, petite commune rattachée à Lugano (tellement collée qu’on ne sait pas où s’arrête chaque ville). Tous les bateaux desservent les deux embarcadères, ce qui est assez pratique. Le Swiss Pass vous permet de grimper à bord gratuitement. Si vous ne voulez pas prendre le Swiss Pass, vous pourrez toujours acheter un abonnement spécifique au réseau des bateaux.

lugano_004Visiter LuganoVisiter Lugano
Ci-dessus, vous voyez un jeu d’échecs géant comme on en voit partout à Lugano, plus haut, le Lido de Paradiso, avec son ponton pour les transats et sa zone de nage.

Note : Lugano ne se limite pas au lac. Il y a une belle cathédrale qui domine la ville, des rues commerçantes pleines de charme, des petits marchés… Mais rien à faire, j’étais irrémédiablement attirée par les bords du lac !

Monte Brè

Dans l’application SuissePocket, un des ambassadeurs de Lugano conseillait une rando jusqu’au sommet du Monte Boglia, qui domine les alentours. Ça a l’air absolument magnifique, sauf qu’il faut compter 7h si on ne se perd pas et qu’on veut en profiter. Du coup, on s’est rabattu sur une petite promenade autour du Monte Brè, et comme deux gros feignants, on est montés et descendus en funiculaire (j’avoue que c’est aussi parce qu’on a toujours un petit plaisir de gamins à monter dans ces petits trains).

Trouver le funiculaire est extrêmement simple : il suffit de marcher en direction du Monte Brè depuis le centre-ville (le Monte Boglia est juste derrière, c’est le sommet tout nu) puis de suivre les flèches. Et ensuite, on se laisse guider !

Note : faites attention aux horaires ; hors été, le dernier redescend vers 18h !

lugano_005

Au sommet du Monte Brè, on trouve une église avec vue panoramique, un bar avec vue panoramique, un restaurant avec vue panoramique, … et des départs de promenades (dont une qui rejoint le Monte Boglia) ! On a choisi de marcher un peu au hasard, et on a fait un petit tour plutôt sympa (et très accessible, avec des chemins bien balisés). Forcément, on s’est arrêtés tous les dix mètres pour contempler la vue qui semblait chaque fois plus belle. Et j’ai enragé de ne passer que trois jours sur place, parce que le coin offre vraiment de très belles randonnées à la journée.

 

lugano_006Visiter LuganoVisiter Lugano

Ci-dessus, à l’extrême gauche de la photo, le sommet tout nu, c’est donc le Monte Boglia, qui n’est que partie remise !

Promenade panoramique au départ de Gandria : le Sentier des Oliviers (Sentiero dell’Olivio)

Dans l’application, cette balade porte le nom de « promenade panoramique ». Ça décrit bien le sentier : on marche en longeant l’eau, toujours avec une vue splendide. On peut faire l’aller-retour à pied, ce n’est pas très loin. Et Julie, de LuganoInBlog, qui nous accompagnait cet après-midi-là, nous a suggéré une option agréable et pratique : faire l’aller en bateau et revenir en marchant.

lugano_007Visiter Lugano

On s’est donc confortablement installés dans le bateau pour profiter de la vue sur la baie de Lugano puis de l’arrivée dans différents villages, dont Gandria. Gandria, c’est donc une petite commune rattachée à Lugano, pleine de charme, avec des petites ruelles étroites et de longs escaliers. Le genre d’endroit où tu te dis que c’est vachement beau, mais que ça ne doit pas être drôle quand tu ramènes tes courses.
On a rapidement fait le tour du village, puis on s’est dirigés vers ce fameux Sentier des Oliviers (il est fléché, et c’est vraiment facile de retourner à Lugano : il suffit de suivre l’eau !). Le sentier est piéton, et bien séparé de la route, ce qui le rend vraiment très agréable. On apprécie le calme, on regarde partout autour de soi. La deuxième moitié du chemin se fait sur le trottoir, en contrebas des superbes villas ultra-sécurisées. C’est un peu moins agréable mais rien que pour la première partie, la balade vaut vraiment le coup !

lugano_008Visiter Lugano

Où manger à Lugano

A Lugano, vous pouvez manger dans un grotto, un restaurant traditionnel (l’appli en référence un), mais vous pouvez aussi tester d’autres restaurants, plus modernes. Je garde trois adresses de ce séjour :

  1. La Cucina di Alice : très bon conseil de l’application (et de Julie), c’est presque un endroit branché. Petite terrasse toute simple à côté du lac, cuisine elle aussi très simple, et très bonne. Alice, c’est la patronne (celle qui est sur la photo), et on y mange notamment un délicieux risotto aux asperges, spécialité locale. Les desserts valent le détour ! (Adresse : Riva Vela 4)
  2. La Galleria : un cadre un poil plus chic, on mange à l’ombre d’une galerie dont l’architecture ne laisse forcément pas indifférent. Ils servent tout un tas de pâtes, traditionnelles ou originales, et souvent faites maison. (Via Carducci 4)
  3. Vanini : Vanini, ce n’est pas un restaurant. C’est une institution en matière de glaces, et je dois avouer qu’elles sont excellentes. Vous avez bien sûr le choix entre plusieurs parfums (glaces artisanales, hein, influence italienne oblige), et l’intérieur du cornet est préalablement passé sous un robinet de chocolat, noir ou blanc. Bref, c’est forcément très bon, et parfait pour terminer la journée, posés sur un banc, à savourer… (Piazza della Riforma)

lugano_009

Comme cet article est déjà très long, je m’arrête là. Pour la deuxième partie (la semaine prochaine), je vous garde le gros coup de cœur de mon séjour à Lugano !

Carnet Pratique

Télécharger l’application SuissePocket : Android, iPhone
Aller à Lugano : TGV Lyria au départ de Paris, un changement (note : en première classe, le repas est inclus)
Plus d’infos sur le site de l’Office de Tourisme
 
 
Le projet #SuissePocket est le fruit d’une collaboration entre le Collectif des Blogueurs Voyage et Suisse Tourisme. Tous les choix éditoriaux des billets produits suite à ce voyage me reviennent.

  15 comments

  1. Marie   •  

    Super article qui fait voyager de bon matin! :)

  2. juliette   •  

    Ça donne envie de prendre un billet de train tout de suite… La Suisse a quand même quelque chose d’ultra-paisible qui fait un bien fou… ! (et bravo pour les dessins, j’adore)

    • Oreille   •     La blogueuse

      C’est vrai, c’est ce que je retiens aussi, le côté ultra-paisible !
      J’attends que tu nous fasses rêver avec Lausanne ;)

  3. argone   •  

    ça donne bien envie, je ne connais pas pourtant je ne suis pas très loin !

  4. Misterbnb   •  

    Ton article donne envie de découvrir la Suisse et plus particulièrement le coin autour de Lugano ! Je ne m’étais jamais renseigné sur cette région, et il faut avouer qu’avec tes photographies on se fait une très bonne idée des paysages que l’on peut trouver dans la région. Ces paysages doivent être magnifiques à voir de ses propres yeux, ton article me donne des idées quant à mes prochains voyages!
    Merci d’avoir présenté Lugano, ton article est super!

  5. patou   •  

    Merci pour tes belles photos, dessins, cela fait plaisir de lire belle article d’un coin de ma petite Suisse.
    Et des coins que je ne connais pas tellement, merci.

  6. Amelie - Voyagista   •  

    La Suisse est vraiment un très beau pays, j’ai découvert l’été dernier l’Oberland Bernois et j’ai été séduite… j’aimerais aller dans le Valais mais la région de Lugano a l’air très sympa également, certains photos me rappellent le lac Léman.

    • patou   •  

      Bonjour Amélie,
      Tu as raison la région de Lugano, rappellent le Lac Léman je viens d’une petite ville au bord du Léman, pour le Valais il y a de magnifiques région, ainsi que le canton de Fribourg, si jamais n’hésite pas si tu as des questions, et si je peux t’aider.

  7. J’adore :) C’est marrant ce que tu dis sur le fait d’être irrémédiablement attirée vers le lac, cela m’avait fait pareil! Du coup je n’ai pas vraiment vu la ville d’ailleurs.

    Nous avions fait la rando du Mont San Salvatore à Morcote(http://www.carnetdescapades.com/2013/10/randonnee-lugano-monte-san-salvatore-morcote.html), c’était magnifique!

    Il faut que je retourne dans le Tessin un de ces jours…Mais j’ai tellement de choses à voir en Suisse! Presque 3 ans que je suis là, et une to do list encore immense!

    Hâte de lire la 2e partie!

    Bises,

    Laurène

  8. Pingback: Lugano sur les conseils des locaux (Premi&egrav...

  9. aurélia   •  

    Bonjour !

    Je dois passer un weekend dans la région des lacs, d’ici le mois de juillet mais ce billet me donne vraiment envie de faire un détour par Lugano ! Le funiculaire a l’air super sympa mais sur le net je ne trouve pas toujours la même indication concernant le tarif aller-retour. Pouvez-vous me renseigner ?

    Cordialement,

    Aurélia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>