vignette_boite_a_photo_filtres_lee

La photo de voyage en vidéo, épisode 1 : les filtres dégradés

Cet article est écrit dans le cadre d’un évènement particulier : la cinquième édition de « La Boîte à Photos ». C’est quoi ? Hé bien, c’est une quinzaine de blogs francophones traitant de la photo qui s’associent pour proposer, tout au long de la semaine, une série d’articles sur un thème commun. Pour la cinquième édition, nous allons tous vous présenter une technique que nous apprécions (tous les articles ici).

Vous pouvez aussi suivre l’évènement sur Facebook et Twitter ! (et on remercie au passage Laurent Vaissade pour le logo !)

Pour ma part, j’ai choisi de jouer la carte du doublement exceptionnel en profitant de cet évènement pour vous proposer un truc un peu nouveau, qui va revenir régulièrement ici : parler de photo de voyage, toujours, mais en vidéo (et en HD, même)(mais ça, on s’en fout un peu).

Mais avant de vous montrer la vidéo, il faut que je vous raconte un peu les conditions de tournage. J’avais une idée assez précise de ce que je voulais, et ce depuis l’achat des billet de train. Je savais que ça ne nous prendrait pas plus de 2h et que ça s’insérerait parfaitement dans notre week-end (celui que je vous racontais lundi). Nous voilà donc, le deuxième samedi de Janvier, à pédaler à travers Paris pour rejoindre la gare. Nous y prendrons le train vers Le Havre, et nous promènerons gaiement sur nos vélos pliables jusqu’à Etretat. Sauf que voilà, je réalise à mi-chemin que j’ai laissé les deux trépieds à la maison, et je n’ai pas le temps de retourner les chercher…

Résultat, notre premier arrêt en sortant du train sera à la Fnac du Havre, et je n’en prendrai qu’un (un Bilora, le moins cher, pas censé supporter le poids du 5dII+16-35 mais une très bonne surprise, finalement). Du coup, il faudra qu’on tourne certains plans sans trépied. Ce week-end de tournage commençait bien !

Alors, dans les suivantes, promis, je penserai au trépied mais en attendant, voici cette première vidéo :

 

 

Quelques infos complémentaires sur les filtres dégradés :

Les filtres LEE ne s’achètent pas en France, malheureusement. Personnellement, je suis donc passée par robertwhite.co.uk, un site anglais qui, à l’époque, présentait les meilleurs tarifs tout en ayant une très bonne réputation. Je leur reprocherais juste d’encaisser les sous directement et de laisser les clients dans l’attente. En effet, les filtres LEE sont faits à la main et leur confection/livraison est souvent très longue. Dans mon cas, j’ai attendu pas loin de trois mois…

Pour ceux qui voudraient s’y essayer à moindre coût, il existe un équivalent chez Cokin : celui-ci mais vous vous doutez qu’à 15€, on n’a pas vraiment la même chose (de moins bonne facture, forcément, avec des apparitions d’aberrations et des couleurs faussées).

A titre personnel, je pense que c’est également un très bon accessoire en vidéo. Autant, avec le RAW, on pourra retravailler (sans obtenir la même chose, hein) l’image et récupérer en densité dans le ciel, autant, en vidéo, c’est extrêmement difficile (et chiant à faire sur tous les plans). Ainsi, je les avais initialement commandés en vue de notre voyage à vélo en Islande et de la vidéo qu’on devait y tourner. Manque de bol, ils sont arrivés trop tard !

Pour ceux qui ne seraient pas convaincus, voici les photos qui servent d’exemples dans la vidéo :

Je vous dis donc à bientôt pour une nouvelle vidéo !

(qu’en théorie, on tournera depuis la Norvège, si la chance nous sourit)

 

  41 comments

  1. Pyrros   •  

    Sympa comme présentation … Je connais le système de nom et de réputation mais jamais je ne l’avais vu en fonctionnement direct, la vidéo est donc ici pleinement justifiée.

    Le système semble encombrant … Je pense que je continuerai à le simuler pour les rares fois où je l’utilise.

    Par contre il faut parler un peu plus fort car l’écart entre ta voix et le générique ou les bruits environnants est important.
    Cela reste audible mais ce n’est pas super-confortable.

    • Oreille   •     La blogueuse

      C’était la première, on apprend, et on va s’améliorer au fil des épisodes ;)
      (mine de rien, c’est déjà énorme pour moi, de passer devant une caméra pour parler, alors je vais devoir m’entrainer pour gueuler !)

  2. tangosierra   •  

    Dans l’absolu tu as raison, il vaut mieux partir d’un raw bien exposé au-dessus et au-dessous de l’horizon. J’utilisais beaucoup les dégradés Cokin en argentique. Mais avec la dynamique d’un 5dII, c’est devenu l’affaire d’un clic sous Lightroom, ça devient plus difficile de justifier l’investissement et l’encombrement. Et en cas d’oubli, pas moyen de se dépanner dans une FNAC ;-)

  3. Kilroy   •  

    J’aime beaucoup la réalisation de la vidéo, très didactique. L’effet « avant/après » sur les photos montre bien le résultat et la transition est très sympa.

    Reste que le sujet est une bonne intro, mais soulève pas mal de questions !
    Quelle taille de filtre utilises tu ? Ca m’a l’air bien grand pour du « P » ? Si c’est du Z Pro, j’imagine que c’est parce qu’avec les 82mm de diamètre du 16-35, ça vignette avec du P ?
    Idem, citer la marque du porte filtre. En France on trouvera du Cokin facilement. Le tien c’est un Lee ?
    Il faudrait montrer la différence entre les soft-step et les hard-step : l’un serait bien pour les falaises, l’autre pour la mer.

    Enfin, as tu essayé les gris dégradés inversés (ex : Singh Ray http://singh-ray.com/reversegrads.html) ? Pour les couchers de soleil, c’est l’idéal !

    • Oreille   •     La blogueuse

      Le but c’était de présenter de façon simple la technique, pas de faire une vidéo de 10 minutes rentrant dans le moindre détail : les gens s’intéressant à la différence entre hard et soft n’ont pas besoin de moi. ^^
      Sinon, c’est LEE oui, c’est écrit bien gros sur la pochette que je tiens quand je dis « les filtres LEE » :p
      Il n’y a pas vraiment d’histoires de Z ou P chez Lee : les filtres pour reflex ont tous la même taille. Pour que ça ne vignette pas, c’est la bague qui est conçue spécialement à destination des grands angles.

  4. tangosierra   •  

    Ah oui, pour la vidéo bien sûr, il n’y a aucune discussion possible, c’est THE solution 8-)

  5. Benoît Bâlon   •  

    Vidéo très très bien réalisée, c’est vraiment du bon boulot ! Comme le reste d’ailleurs… Sur ce blog, la qualité est constante… En revanche, je suis amèrement surpris : j’étais persuadé que les filtres faisaient maigrir. ;)

    • Oreille   •     La blogueuse

      Les seuls filtres qui font maigrir sont commercialisés par Adobe ;)

  6. Donlope   •  

    Premièrement, j’aime beaucoup le format vidéo pour les tutos photo, c’est très dynamique. Et le générique de début est tip top!

    Après, je suis convaincu de l’utilité du filtre dégradé, le seul problème restant le prix…j’en avais acheté à pas cher, mais c’était très violet dans la partie haute de l’image. Du coup j’économise pour acheter du Lee, mais sinon, j’avais aussi vu les filtres Hitech, mais je ne sais pas trop ce que ça donne

  7. Thomas Benezeth   •  

    Très bien réalisé la vidéo, et je troue que tu as une belle voix, idéale pour les podcasts !

    Je connaissais les filtres dit « classique », ceux que l’on visse simplement sur l’objectif. Mais je ne connaissais pas les filtres dégrades !

    Hasard du calendrier ou pas, phototrend vient de publier le test de deux filtres (un polarisant, un neutre).

    Ça donne envie !!

  8. Jérémy Coste via Facebook   •  

    Beh dis donc, t’as combien d’appareil qui filme en HD ? ^^

  9. Jean-Sébastien   •  

    Tout le long de la vidéo je me disais, bon ok c’est bien m’enfin ceux qui retouchent un peu peuvent assez facilement en venir a un résultat équivalent.
    Mais tu rattrape le coup sur la fin et sa m’a fait plaisir ^^

    J’aime beaucoup cette méthode que tu nous présente mais bon sa demande un investissement matériel, sa prend de la place et du coup je me dis qu’il faut tout de même bien préparer son coup (comme toi finalement dans la vidéo ou tu sais ou tu va et ce que tu va prendre en photo).

    En tout cas tu serais parfaite pour faire du téléachat !

  10. Adil   •  

    C’est clairement l’accesoire indispensable du photographe de paysage plus dans le sens où il fait gagner enormement de temps. J’ai aussi commandé le mien, je suis pressé de le recevoir !

    Vraiment cool la video, je comptais aussi integrer des podcast de photo sur mon blog (voleuse :P). Non serieusement, elle est tres bien realisee et je pense que c’est vraiment ce qu’il manque dans la communauté francophone (et au pire un jour on ferra un featuring !).

  11. Em'   •  

    Bonjour,

    Merci pour cette vidéo qui est très intéressante et qui m’a permis de découvrir un accessoire dont je ne connaissais pas l’existence. Je me suis déjà renseignée sur les filtres « classiques » qui me semblent déjà un bon investissement mais avec cette vidéo je me rends compte qu’ils sont indispensables pour certaines prises de vue. Effectivement on peut tenter de travailler la photo en post production mais je m’y suis mise il y a peu de temps et ne sais donc pas trop gérer ça pour le moment … Je pense que les filtres facilitent beaucoup le travail!

    Encore merci!
    Em’.

  12. Antoine   •  

    Ton Canon est entouré d’une sorte de protection, non ? Si oui, c’est quoi (et ça protège de quoi) ? :)

    • Oreille   •     La blogueuse

      oui, il y a un truc en caoutchouc sur le boitier et un lenscoat sur l’objectif. Allez, je rajoute ça à la liste des trucs dont je dois vous parler !

  13. Pitch   •  

    et la partie que tu visse autour de l’objectif tu peut le visser sur des objectifs de toutes tailles, ou il faut acheter cette partie pour l’objectif que l’on souhaite et que ça n’ira pas sur le reste du matériel?

  14. Fred   •  

    J’en utilise depuis 6 mois environ, au final cette méthode présente plus d’avantages que d’inconvénients.
    Pour les inconvénients : je dirai le prix, et « l’encombrement » une fois monté sur l’objectif. De plus vous ne pouvez pas utiliser le par soleil.
    Pour les avantages : le principale est que, parfois l’écart de luminosité entre le ciel et le sol est tel que ce n’est pas possible de le rattraper en post-traitement (ou ça se voit) et dans ce cas l’autre solution est le HDR avec un trépied donc plus contraignant que l’utilisation d’un filtre. Ensuite l’utilisation de ces filtres n’empêche pas le post-traitement, ce dernier n’en sera que plus léger et moins voyant.
    L’autre avantage est : avez-vous déjà essayé de superposer des filtres vissants sur un UGA ? Sur APS-C à 12mm avec un filtre UV fin + un ND400 j’avais déjà du vignétage. L’avantage du système qui propose une bague (avec tous les diamètres) pour UGA c’est que vous pouvez avoir votre filtre vissant de protection plus le système avec 4-5 filtres sans que ça vignette.
    En gros c’est que du bon.

    Il existe les Lee filters, Singh Ray et Hitech. Les 2 premiers étant les mieux, mais chers. Il en existe aussi des Cokin moins chers et forcément la qualité optique n’est pas la même.

    • Oreille   •     La blogueuse

      En fait il existe des pare soleil spéciaux, mais bon, je ne les ai pas acheté non plus, je m’en passe pour l’instant : pour le coup, c’est vraiment très cher !
      Sinon, je suis d’accord, ça peut sembler contraignant de devoir installer ça, mais on s’habitue vite aux avantages offerts en contrepartie..

    • Adil   •  

      Ca coute une petite centaine d’euros (voir 200 max). Ca vaut pas le coup si tu es amateur et ne fait que tres peu de photo. LIghtroom peut la plus part du temps faire le travaille :)

      • Oreille   •     La blogueuse

        Je ne pense pas que ça soit réservé aux professionnels (j’en suis la preuve), par contre, c’est effectivement plutôt un accessoire dans lesquels n’investissent que les passionnés (mais c’est toujours pareil, tout le monde n’aura pas envie, ni même besoin de matériel cher, qu’il s’agisse d’optiques, de boitier, ou d’accessoires)

    • Kilroy   •  

      On peut acheter directement chez Singh Ray, ce qui est avantageux quand le $ est bas. Les filtres sont à $99 ou $120 en taille standard.
      Attention à la douane quand même !

  15. Pingback: La technique HDR | Le tiroir du photographe

  16. Aymeric (La Boite à   •  

    Bon usage de la vidéo pour illustrer l’usage de tes filtres dégradés.
    Ca donne vraiemnt envie d’essayer.

    Aymeric

  17. Seb   •  

    Très sympa, ce podcast ! Court et intéressant : c’est très plaisant à suivre ! Bravo !
    Le système Lee étant hors budget pour mon utilisation occasionnelle, je me suis rabattu sur un kit Hitech sur eBay UK. 150 euros pour le porte-filtre, la bague, 3 GND Soft, 3 GND Hard, un reverse grad et un ND 400. Je n’ai pas pu comparer avec les filtres Lee, mais j’en suis très satisfait (aucune dérive de couleur). ;)

    • Oreille   •     La blogueuse

      Le prix est plus que raisonnable pour autant de filtres !
      Les couleurs modifiées et les aberrations sont quand même une plaie, même sur les filtres classiques à visser :/
      Tu aurais des exemples de photos prises avec tes filtres hitech ?

  18. Julien B   •  

    Article intéressant, mais surtout une vidéo très bien foutue, merci Madame Oreille !

    • Oreille   •     La blogueuse

      Merci à toi, vivement la prochaine édition pour stimuler nos imaginations respectives :)

  19. Jérémy : j’ai pris juste deux boitiers, mais de toute façon, le moindre compact filme en HD maintenant (ce qui n’est pas gage de qualité : on voit encore mieux une image moche en haute définition !)

    Stéphane : je ne suis ni professionnelle, ni rentière, mais je comprends qu’on puisse avoir des réticences, vu le prix. Après, ça dure plus longtemps qu’un boitier, et ça se garde quand on change de matériel (faut juste racheter la bague pour l’objectif)

  20. Jérémy Coste via Facebook   •  

    J’en profite avec une question par rapport aux filtres ND. Ton avis sur les ND Variables ?

  21. Denis   •  

    Merci pour cette vidéo, je suis plutôt convaincu par l’intérêt du filtre. Je suis un fan du polarisant qui pour des photos de voyages (surtout avec la mer et les reflets) donne un résultat époustouflant et celui là tu ne peux pas le recréer en post production.
    Par contre le filtre dégradé c’est un peu contraignant et un peu au cas par cas (ce qui n’est pas vraiment ma façon de travailler) mais j’avoue que sur tes photos, le résultat est là.

  22. Rgs_   •  

    Pour également leurs faire de la pub, la boutique française Lovinpix commercialise les filtres Lee depuis 2 semaines : http://www.lovinpix.com/fr/
    Sinon je suis pas d’accord quand tu dis que c’est plus rapide que de le faire sous Lightroom, les avantages sont plus dans la qualité finale.
    Est-ce que tu supperposes un filtre pola avec le filtre dégradé ?

    Bon voyage dans les Lofotens, moi je repars d’Oslo demain matin…

    • Oreille   •     La blogueuse

      Je t’avouerai que je n’ai pas aimé la tournure de cette phrase quand j’ai fait le montage, mais c’est tout le soucis de la vidéo par rapport à l’article écrit… Du coup, je l’ai laissé, et tant pis. Avec le temps, j’apprendrai à retenir mon texte sans trop improviser ni broder n’importe comment !

      Sinon, chez lee, on est obligé de virer le filtre pola vissant habituel pour fixer le porte-filtre, mais on peut racheter un pola chez eux…

  23. Orisphoto   •  

    Malheureusement les filtres Lee coûte la peau des fesses. Je pense me tourner vers le système Cokin, moins coûteux et plus léger. Merci pour cette vidéo!

  24. Gastaud   •  

    Effectivement, les exemples sont très probants, ça donne envie de s’en acheter ! Le prix est bien sûr freinant

  25. Pingback: La technique HDR | Le tiroir du photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>