vignette_sac_mali_objectifs

Faire son sac photo pour un voyage : cas pratique

Il y a quelques mois, j’ai écrit un article concernant le choix des objectifs dont le principal truc à retenir était qu’il fallait surtout cerner ses besoins. En complément, j’ai envie de faire le sac de mon prochain voyage avec vous. Je vais essayer de justifier mes choix et, au retour, on verra si je me suis plantée (si un objectif m’a manqué et si j’en ai porté un pour rien !)


Il y a un certain nombre de questions à se poser avant de commencer, et cela requiert de connaître un minimum ses goûts et son matériel, mais aussi le type de voyage que l’on s’apprête à faire.
Ensuite, personnellement, je mets le sac sur la table à manger (histoire d’avoir de la place, pas de faire une fondue dedans) et je le remplis calmement, en répartissant le poids (tous les objectifs d’un même côté pèseraient trop sur les bretelles). Dès lors qu’il est plein, je sais que je ne peux rien prendre de plus et il faut alors se demander quoi virer !
Je m’apprête donc à partir 3 semaines au Mali. Nous pourrons poser nos « gros sacs » (plus légers que le sac photo, en général !) là où nous dormirons, mais je prévois quand même une petite randonnée de plusieurs jours en Pays Dogon.

1- Le boîtier

Forcément, la première chose à mettre dans le sac ! Si j’avais la moindre obligation professionnelle de rendu, j’en prendrais un deuxième, mais en l’occurrence, nous sommes entre nous, donc je ne prends que mon petit 550d ! Poids minimum !

Ensuite, il faut aussi penser aux accessoires directs : batterie(s), voire chargeur* si on part longtemps, et une carte mémoire vide à l’intérieur (cf l’article sur les erreurs).

*Note : là, c’est le moment où vous regardez quels types de prises électriques vous trouverez sur place, histoire de prévoir éventuellement un adaptateur universel  (carte du monde des prises électriques).

Mais c’est quand même la partie la plus facile. Passons à la difficulté supérieure : les objectifs !

 

2- Les objectifs

Quand on commence la photo, c’est facile, on n’en a pas beaucoup et on les prend tous partout ! Avec le temps, la gamme s’élargit, le choix aussi. Et comme disait l’autre, la liberté naît d’un choix restreint. Tout prendre serait possible dans certains voyages (les autotours, par exemple), mais n’est pas envisageable pour notre façon de faire du tourisme !

8mm fish-eye, 10-20, 17-50, 50 1.8, 100mm macro, 70-200

Il faut donc en laisser à la maison. Pour un week-end urbain, je vais systématiquement éliminer les focales les plus longues : il n’y aura pas d’animaux, et je n’aime pas les portraits volés. A Barcelone, par exemple, j’avais les 4 premiers objectifs, tous m’ont servi. Si je dois alléger encore, comme ce fut le cas lorsque je suis partie pédaler en Roumanie, je ne prends que le 10-20 et le 17-50. Le tout est de moduler selon les destinations.
Note : je mets les liens des objectifs en monture Canon, faites gaffe ;)
 
Aurais-je besoin d’un fish-eye ?
C’est amusant, mais ça n’a, à mon sens, d’intérêt qu’en milieu urbain. Verdict : reste à la maison !
En l’occurrence, il s’agit du Samyang 8mm, qui a l’avantage d’être peu cher mais complètement manuel : ni mise au point automatique, ni mesure d’exposition.

exemples de photos prises au fish-eye

 
Aurais-je besoin du Sigma 10-20 ?
Il est à la fois génial pour les paysages et idéal pour la ville, surtout lorsqu’il y a peu de recul.
Verdict : ne quitte jamais mon sac !

exemples de photos prises au 10-20

 
 
Aurais-je besoin du Tamron 17-50 ?
Avec un grand angle et un 50mm lumineux, je pourrais m’en passer. Pour autant, c’est l’objectif que je garde vissé la plupart du temps. Il ouvre à 2.8 sur toute la plage focale et permet de couvrir des scènes de vie, quelques paysages, et même de faire du portrait, surtout lorsque les enfants tiennent absolument à se rapprocher !
Verdict : je prends

exemples de photos prises au 17-50

 
Aurais-je besoin du Canon 50 1.8 ?
Il a deux arguments avec lui : il est ultra lumineux (encore plus que le 17-50 donc parfait pour le soir et l’intérieur) et surtout très léger. Du coup, c’est un peu l’objectif qu’on ne peut pas ne pas prendre, parce qu’on ne sent pas la différence.
Verdict : je prends, mais il saute si je manque de place.
exemples de photos prises au 50

 

Aurais-je besoin du 100mm macro 2.8 ?
J’adore cet objectif. C’est une tuerie en portrait, et c’est aussi un petit téléobjectif bien pratique. Le problème, c’est qu’il impose une grande distance avec le sujet, et que ça n’est pas toujours possible. L’exemple classique, c’est le groupe d’enfants qui va venir se coller à vous. Avec le 100mm, ça donnera une série de détails mais aucun visage entier, et quand il faudra reculer de 10m pour un portrait de groupe, ils ne comprendront pas…
Verdict : il faut choisir entre lui et le 70-200.

exemples de photos prises au 100mm

 

Aurais-je besoin du 70-200 4 L ?
Il est moins lumineux que le 100mm mais reste très confortable, et surtout donne des images d’une grande qualité. Pour un safari en Tanzanie, il n’est pas assez long, mais dans un voyage qui n’est pas centré sur les animaux, il sera très bien (plus long ou plus lumineux voudrait aussi dire plus lourd !). Au Mali, nous essayerons peut-être d’aller voir les éléphants du Gourma, scruterons les berges pour quelques hippopotames, ou nous contenterons d’oiseaux…
Verdict : je choisis le 70-200, en regrettant de devoir laisser le 100mm à la maison.

exemples de photos prises au 70-200

 

3- Les cartes mémoires

Pour les cartes, j’ai une astuce : deux petits « étuis » (un peu comme celui-ci). J’ai essayé pas mal de solutions pour ranger mes cartes (les numéroter, mettre des gommettes) pour finalement décider que le plus simple était encore d’avoir deux rangements : un avec les cartes vides, l’autre avec les cartes pleines.
Ce n’est pas forcément très intelligent, parce que si je perds un étui, je perds toutes mes photos d’un coup. On conseille normalement de ne pas tout garder au même endroit… Du coup, je vais prendre mon netbook (Samsung N150+) et faire des sauvegardes dessus. Il me permettra aussi de faire quelques développements si je veux poster des images ici, voire d’avoir un espace de stockage plus grand si le besoin s’en fait sentir !

4- Le trépied

Pour nos derniers week-ends, j’ai traîné partout mon trépied. Il n’est pas excessivement lourd et est muni d’un sac de transport, mais je ne me vois pas l’amener au Mali. Nous allons beaucoup marcher, et je n’en aurai pas vraiment l’occasion : les poses longues urbaines seront assez inintéressantes, je ne compte pas beaucoup filmer, et nous n’avons pas l’habitude de faire beaucoup de photos de nous (autre intérêt du trépied…).
Donc, le gros trépied reste à la maison. Par contre, j’embarque un petit gorilla pod. En gros, c’est un espèce de petit truc à trois pattes, plus ou moins moche, et plus ou moins flexible. C’est un peu bâtard, dans le sens où il faut forcément trouver un endroit pour le poser à la bonne hauteur, et ça bouge trop pour faire des poses longues sans retardateur ni télécommande… Mais ça dépanne, et ça peut aussi servir pour accrocher un flash déporté.

5- Les accessoires

Le premier accessoire, celui qui va directement dans le sac, c’est la pogo. Ce n’est pas un hasard si l’article le plus commenté sur ce blog est celui qui en parle : c’est un must-have dès lors qu’on espère faire des portraits !

Deuxième accessoire, le flash. je vais en fait en prendre deux, avec à la fois un cordon pour déporter sans perdre les automatismes, et des petits émetteurs radios pour les déclencher à distance. Je ne sais pas si cela me servira. Pire, je ne sais pas si je vais oser les utiliser.
La version avec un cordon est simple : je tiens l’appareil dans une main, le flash dans l’autre. Il est réglé pour n’envoyer qu’un éclair léger et un petit truc en plastique appelé « bounce » adoucit la lumière (exemple avec canon speedlite 430EXII). Comme je vais principalement photographier des peaux foncées, faire un peu de fill-in risque d’être plus que nécessaire.
La version avec emetteurs est plus complexe. J’ai très envie de m’essayer au strobisme en voyage. J’en ai déjà fait pas mal, mais toujours dans des situations qui me permettaient d’avoir jusqu’à 5 flashs, des parapluies, des pieds, des softbox… et tous les accessoires dont j’avais envie ! Là, n’ayant qu’un seul assistant (!), il va falloir être quand même assez minimaliste. Et on revient au problème du culot et de la personnalité. Je ne suis pas sûre d’oser installer des lumières pour tirer le portraits de quelqu’un qui est quand même un inconnu (même si on a discuté avant).

  37 comments

  1. Je pense justement à un petit trépied de voyage (parce que j’ai la flemme de me trimballer le vrai pendant 2 mois et demi en Inde XD), mais le Gorilla Pod j’hésite, car je vois une charge maximale de 800g, et qu’un 550D + un 17-50 2.8, ça fait déjà plus que ça ^^
    Ca ne t’a jamais gênée toi ?

  2. Flonou   •  

    Il existe plusieurs version du Gorilla Pod pouvant supporter des poids différents (prix en conséquence, évidemment)

  3. Oreille   •     La blogueuse

    Oui, y’a plusieurs versions ! Je ne mettrais pas non plus 3kg dessus (genre 5DII+70-200 2.8 on va éviter !) mais c’est plutôt pas mal. Et comme on a exactement le même équipement, je peux te confirmer que ça me tombe pas !
    Après, y’a des gens qui ne supportent pas les podflex, trop frustrants par rapport au trépied, donc je te conseille quand même de te balader pas mal avec avant ton départ, pour ne pas avoir à l’abandonner à la première occasion !
    Tu en as un Flonou ?

  4. Minami-o   •  

    Bonjour et Meilleurs voeux à tous ;)
    Oreille, merci pour cet article et tous les autres, je suis à chaque fois surpris par ta créativité et les bons conseils que tu dispenses généreusement :)
    J’ai aussi une petite question concernant le gorilla pod, que je compte m’offrir très prochainement : quelle rotule utilises-tu dessus ? En utilises-tu seulement une, d’ailleurs, d’après les photos je dirais que non ? J’ai lu par ailleurs que, sans rotule, c’était vraiment galère de se servir de la bête…
    Merci d’avance, et bon voyage au Mali !!

  5. tewoz   •  

    Merci pour ce 1er article de la nouvelle année, très sympa comme d’hab. J’en profite pour te souhaiter ainsi qu’aux lecteurs de ton blog une bonne année.
    De mon côté, j’ai perdu mon sac photo lors de mon déménagement… je me suis retrouvé tout bête au moment de partir à New York, il va falloir que je réinvestisse…

  6. Mawoui   •  

    Super intéressant ta réflexion sur les objectifs ! Merci !

    J’ajouterai cotons-tiges, outil multifonctionnel de type couteau suisse, pince à épiler et autres petits gadgets. La brosse à dent m’a aussi été super utile récemment sur les plages du Costa Rica, notamment pour nettoyer le surplus de sable dans un 18-70 bloqué…

    Très hâte de lire tes articles sur le Mali, pays qui me fascine depuis bien longtemps !

    Profite intensément !!

  7. Pyrros   •  

    Faire son sac est un vrai dilemme surtout quand on possède beaucoup de matériel.

    A chaque situation il faut se reposer les questions quoi et pourquoi ? a moins de partir avec un porteur.

    Suivant les situations de prend aussi le 100-400L pour pouvoir faire de l’animalier … en complément du 100 macro pour les portraits et la macro

  8. Michel Julien   •  

    Quant à moi, en voyage pour des vacances, je travaille de plus en plus avec des Sony NEX 5n. Plutôt que de traîner mes Nikpn D3 et 6 objectifs, j’apporte deux Sony 5n et quelques objectifs Sony et Nikon (via adaptateur) plus un petit pied Gizto en carbone.

    Croyez-moi, la qualité des images produites avec la petite Sony est impressionnante!
    ( Voir http://www.micheljulien.com/on-passe-a-la-sony-nex-fs100/ )

  9. Flonou   •  

    Non je n’en ai pas mais un pote en a un et ça a dépanné pour une photo de groupe de nouvel an il y a un an. J’avoue que c’est une bonne idée qui ne m’était pas venue à l’esprit pour voyager léger

  10. Patrice   •  

    10-20 + 17-50 + 70-200 + flashs + laptot + boitier + accessoires.

    Ce n’est plus du voyage, c’est un demenagement.
    Comment veux tu voyager, donc être mobile si tu veux déjà te charger avec un sac à dos photo de plus de 5kg?
    Soit tu aimes les handicaps, soit c’est ton homme qui fait le mulet.

    Franchement, le 17-50 + le 70-200 + 1 flash avec un disque dur videur de carte et basta. C’est ma configuration et c’est déjà bien suffisent. Certains ne jurent que par la combinaison 10-22 Canon avec un 24-105L car il vaut mieux avoir que deux objectifs mais des bons (optiquement et en résistance aux intempéries).

    le 10-20 bof bof. C’est plus un objectif à faire des photos avec un style que des photos avec un sujet. Les cadrages premier plan, contre plongé et tutti quanti sont aussi bien faisable au 17mm sur apc-s et sans l’anamorphose.

    Enfin a toi de me faire mentir avec tes photos au retour.

  11. carre   •  

    Bonjour
    Il est effectivement difficile de faire son choix quand on commence à avoir pas mal de matériel, mais outre l’expérience (que je n’ai pas encore), il y a une chose qui fait très vite évoluer et gagner en simplicité c’est… avoir des enfants et voyager avec !! Hors de question dans ce cas de se trimbaler tout ce matos, dans mon cas c’est boitier le + léger et compact de la gamme Nikon (D3100) avec objectifs 18-105 + 35 mm 1.8 et basta ! Et franchement avec ça on peut déjà faire beaucoup, beaucoup de choses… J’envisage même de passer au Nex avec un 18-200 pour gagner encore un peu de poids et de place, j’attends les soldes ;)
    Cela dit, en voyage sans enfants, je ferais plus ou moins les mêmes choix que toi ! (en enlevant les accessoires, sauf la pogo)
    En tout cas bon voyage, j’ai hâte de voir les photos !

  12. Arnaud   •  

    Un super guide pour partir en voyage, merci !

  13. Oreille   •     La blogueuse

    Minami-o : personnellement je ne mets pas de rotule dessus. La plupart du temps, je l’utilise de manière « classique » : trois pates droites. Mais effectivement, dans le cas où on l’accroche à tout et n’importe quoi, faire son cadrage est plus compliqué, et avoir une rotule peu simplifier les choses !

    Tewoz : eh bien bonne année à toi aussi, même si elle commence mal… :/ On aurait pu te le voler ? Dans mon dernier déménagement, j’ai oublié pas mal de choses restées dans un recoin, mais rien qui coûte aussi cher qu’un appareil photo (ou ait une valeur sentimentale), c’est moche. Si tu t’apprêtes à aller à New York, c’est le moment pour visiter le parc d’attractin B&H !

    Mawoui : arg, le sable, quelle horreur… Le Mali me fait rêver depuis tellement d’années, que j’espère ne pas être finalement déçue ! Je vous dis ça en Février ! :)

    Pyrros : tu résumes bien l’article (et la moitié du blog en fait !), cerner ses besoins et voir en fonction ! Le jour où je pars en Tanzanie, il est sûr que je m’achète (ou que je loue..) un 100-400 ou un objectif avec de vraies longues focales !

    Michel Julien : oui, j’en lis beaucoup de bien, et de plus en plus de voyageurs l’adoptent ! Après, je vous avouerai que j’ai mes repères ainsi et que je ne me vois pas changer de matériel dans l’immédiat… Pour un voyage au long court ou en autonomie (genre 3 semaines de bivouac !), la question se poserait différement.

    Flonou : je te le pretterai pour ton prochain voyage :)

    Patrice : Première chose, ce n’est pas mon premier voyage, j’ai une petite idée de ce que je suis capable de porter ou non. Surtout que tout n’est bien évidemment pas en permanence sur mon dos ! (et il existe quelques filles qui sont capables de faire un peu de sport sans demander de l’aide à leur compagnon, je te rassure)
    Deuxièmement, l’article, comme beaucoup d’autres ici, insiste sur le fait que c’est un choix personnel. Je n’ai pas dit « ce que tout le monde devrait mettre dans son sac pour partir en voyage ». Il y a ici beaucoup de lecteurs qui partent avec deux focales fixes et font de très belles photos. Pour autant, c’est à chacun de voir ce qui lui convient selon les situations.
    Enfin, as-tu déjà testé un UGA ? Parce qu’entre 10mm et 17mm il y a une vraie différence…

    Carre : c’est sûr qu’avec les enfants, ça change tout… Mais il faut faire des concessions (et profiter tant qu’on n’en a pas !) Par exemple, si je partais seule, je prendrais le temps de beaucoup plus dessiner, voire de faire la colorisation sur place. A deux, je ne peux pas imposer des heures d’attente à Monsieur Oreille et je me contente de quelques gribouillis lorsqu’on ne bouge pas (depuis un resto, un bus..)
    L’idéal, c’est que les deux soient passionnés de photo. On peut ainsi avoir chacun son boitier et se partager les objectifs (et plus tard les faire porter par les enfants !)

    Arnaud : merci beaucoup pour hier soir ! (c’est beaucoup plus rapide ainsi !)

  14. Xtinette   •  

    Merci pour ces bons conseils, surtout sur les objectifs ! Bonne année !

  15. Patrice   •  

    @Oreille. Je suis déçu que tu prennes mal mes remarques. C’est dommage. Mais soit tu fais un blog alors par narcissisme soit tu le fais pour l’échange.

    Comme tu parles de tes choix, j’exprime ce que je pense du résultat sur aps-c avec un 10-20mm. J’ai moi même eu un 10-20 f3.5 Sigma sur 7D que j’ai revendu car je n’appréciais pas l’anamorphose en dessous de 14mm alors que ce problème n’est pas corrigeable même avec DXo et n’est pas si prononcé avec un UGA sur un FF.

    Après mes propos n’étais pas misogynes. J’ai la chance de pouvoir voyager aussi et malgré mes 82kg un sac à dos de plus de 5kg rempli de matériel photo en plus des indispensables,je trouve que c’est plus un fardeau que du plaisir. Mais effectivement chacun trouve son plaisir ou il le souhaite et heureusement.

    Bon voyage.

  16. gaspard   •  

    J’ai toujours un souci avec le sac photo :
    C’est bien sûr dix fois plus pratique, mille fois plus adapté, mais, dans certain pays
    J’ai l’impression de me balader avec une pancarte « Jeune photographe cherche pickpocket asap »…

    Du coup mon 7d, mon 15-85mm et mon 50mm (je ne m’en sépare pas, c’est le « caillou »
    avec le meilleur rapport qualité/prix chez Canon. Comme tu le dis, génial pour les conditions
    lumineuses difficiles) rejoignent mon flash et le reste dans un sac un peu plus « banalisé »…

    Mais du coup, j’ai l’impression de mal traiter mon matériel ;)

  17. bacri   •  

    personnellement, je conseille fortement un 35 ou 24 fixe surtout pas de zoom car on devient fainéant.
    le 80/200 est beaucoup trop lourd et volumineux je préfère le 180 fixe 2.8 même si c’est le 85 que j’utilise beaucoup quant au pied trop encombrant aussi, je préfère monter en iso

  18. Minami-o   •  

    Merci Oreille pour ta réponse !
    Le joujou est commandé, j’ai pris la rotule du modèle supérieure car elle est plus modulable que celle conçue pour ce modèle.
    Sinon, pour revenir dans le sujet de l’article, je n’ai pas encore suffisamment de matos pour me poser la question :D Mon 18-55mm de kit et mon 35mm f/1.8 sont tout ce que je possède en plus de mon D3100, je n’ai donc pas de question à me poser pour partir en vacances :D

  19. Curieuse Voyageuse   •  

    Hm ça présage de magnifiques photos de voyage au Mali… Il me tarde déjà ton retour. Mais bon voyage à vous surtout !

  20. Donlope   •  

    Sympa comme article, c’est vrai que c’est un dilemme que je n’avais pas à gérer jusqu’à présent (trop peu d’objectifs) mais qui va se poser au prochain voyage! Merci pour les conseils car ça s’applique pas mal à la gamme d’objo que j’ai si ce n’est le sigma 10-20 que je pensais bientôt acquérir à la vue des retours que j’en ai!

  21. Oreille   •     La blogueuse

    Xtinette : merci, toi aussi !

    Patrice : 550d + 17-50 + 70-200 + 10-20 + 50mm = moins de 3kg. Même avec le flash, la pogo, un carnet, on n’atteint pas les 5kg (c’est aussi pour me permettre de prendre plus d’objectifs que j’ai un petit boîtier…).
    Après, il y a deux choses qui jouent : la condition physique et la qualité du sac. J’ai déjà fait des randonnées avec plus de 5 kg (il faut bien porter l’eau..) sans que mon sac me paraisse extrêmement lourd. Le tout est que le poids soit bien réparti, et que le sac soit bien conçu. Par exemple, de manière générale, on supporte beaucoup moins bien une journée avec 1kg dans un sac en bandoulière que 3kg dans un sac à dos… Si celui-ci a des sangles, on peut augmenter le poids sans vraiment le sentir.

    Gaspard : ça a longtemps été mon questionnement… Mon premier sac photo ressemblait d’ailleurs de loin à un sac de collégienne ! J’ai aussi essayé la technique du sac banalisé, mais c’était tellement pénible que j’avais le flemme de changer d’objectif ! Du coup, j’ai opté pour un sac discret mais reconnaissable, à ouverture dorsale : impossible de l’ouvrir si je le porte !

    bacri : je lis souvent ça, et je n’arrive pas à être d’accord (pour changer !). Certes, il y sûrement des gens qui zooment au lieu de faire un pas en avant, mais pour moi un zoom est avant tout une suite de focales : 10mm c’est pas pareil que 20mm avec un pas en arrière. Du coup, je suis tout le temps à avancer/reculer en tournant la bague pour avoir ce que je veux. Tiens, faudra que je fasse un article expliquant ce qui change d’une focale à l’autre, outre le « grossissement » !

    Minami-o : c’est tout aussi bien de ne pas se poser de question et d’optimiser son matériel :) Tu me diras ce que tu penses de la rotule quand tu l’auras testée, ça m’intéresse !

    Curieuse Voyageuse : on verra, on verra ! Je croise les doigts pour que les gens ne soient pas trop réfractaires aux portraits…

    Donlope : tu pars où ?

  22. Bruno   •  

    +1 sur l’histoire du grossissement et de la focale ! 10 mm à 1m n’est pas égale à 20 mm à 2m ! :-)

    Pour le 70-200, tu peux lui ajouter un multiplicateur de focale ? Ca pourrait-être sympa pour le Mali, nan ?

  23. Oreille   •     La blogueuse

    Bruno : je me suis demandée si ça pourrait être un bon moment pour en acheter un, à dire vrai ! Puis je me suis dit que je vais surtout là-bas pour les rencontres et que l’animalier risque d’y être très limité… Il y a bien quelques éléphants, mais ils sont proches de la région où se sont produits les derniers enlèvements, donc on ne va pas y aller… On en reparle le mois prochain, mais il y a fort à parier que le 70-200 ne serve finalement pas beaucoup (et la loi de murphy veut que si je ne le prend pas, on croisera des animaux partout !)

  24. Le Chat Photographe   •  

    mieux faut un fixe que tu connais bien car il y à moins de perte de temps au cadrage et moins de gêne pour le sujet photographié

  25. Adil   •  

    Ce n’est que mon humble avis mais à ta place, je prendrais le 10-22, le 50 mm et le 70- 200mm. Autrement, si tu tiens absolument à ton 17-55, ne prend pas le 50mm même s’il n’est pas lourd.

    Cela impliquerait plus de changement d’objectifs (ce qui n’est pas une mauvaise chose!). De plus tu pourrais économiser du poids. En revanche, je prendrais un trépied malgré tout parce que tu sais autant que moi les pros&cons du gorrila pod. Y-a-t-il beaucoup d’animaux au Mali, je n’ai pas la moindre idée de ce à quoi ce la ressemble (peut être que tu ne feras que porter le 70-200).

    Bon voyage!!!

  26. Patrice   •  

    Oreille, sans vouloir polémiquer, je pense que tu n’as jamais peser ton sac avnt de prendre l’avion et cela est en effet contradictoire.

    Voici les poids du matériel:
    canon 550d= 530g sans la batterie
    Sigma 17-50= 570g
    Canon 70-200 f4 is=760g
    Sigma 10-20 f4-5.6=470g
    Canon 50mm f1.8= 130g
    Flash canon 580II= 405gr + 4 piles
    Imprimante Polaroide pogo= 225g
    Sac photo= entre 1.5 et 2.5kg suivant le type.

    Donc sans compter les batteries, les câbles et chargeurs, ni aucun autre accessoire dans le sac, le sac pèse minimum 4.6kg. En gros avec une paire de lunette et le porte feuille on est bien à 5kg.

    A ta place dans l’avenir je ferais attention, car le bagage cabine avion c’est 7kg maxi pour les compagnies long courrier et 5kg pour les lows cost. Et crois moi suivant le personnel d’embarquement et la compagnie cela est régulièrement vérifier.

  27. MaO   •  

    @Patrice: pour le matériel photo ils sont moins regardant. Vu le coût du matos en général, ils préfèrent le voir voyager avec toi plutôt que de risquer que tu te retournes contre eux s’il arrive quelque chose en soute (casse, vol, perte)

  28. Donlope   •  

    Je ne sais pas encore!
    Ma façon de voyage a changée depuis l’arrivée de ma petite fille (que des voyages en France jusqu’à présent), mais cette année, on est décidé à repartir à l’étranger…en Week End pour commencer.
    On hésite entre Lisbonne et Berlin, à voir…

  29. Pingback: Revue de web de la photo janvier 2012

  30. David   •  

    Fini pour moi les gros sacs photos en voyage. C’est vraiment trop au détriment du reste.

    Se balader avec 15 kgs de matos sur le dos, j’ai donné. C’est fini pour ma part.

    Dernier voyage, moins de 1,5 kg kilos dans le sac: Un Fuji x100 et son 35mm + un M6 et un 50mm pour 3 semaines de périple en Inde. Je ne me suis jamais senti limité et j’ai profité à 200%. Mon dos me remercie, mes jambes aussi !

    Mais bon chacun voyage comme il l’entend ! J’ai fait suffisamment pareil pour ne pas critiquer un choix qui a ses raisons ;-) Profitez bien de votre séjour !

  31. David   •  

    Ah zut ! Je n’avais pas vu la date ! En tout cas ça avait l’air chouette ce voyage ;-)

  32. Oreille   •     La blogueuse

    Le Chat Photographe : du coup, depuis j’en ai fait un article :D

    Adil : je ferai un petit article bilan dans quelques jours mais au final le trépied n’aurait pas servi, alors que j’ai été contente d’avoir le 50 comme le 70-200 !

    Patrice : oh, je crois qu’on a tous déjà pesé notre sac avant de partir. J’ai pris l’avion pour la première fois en 2009, je ne suis pas encore assez habituée pour ne pas stresser un minimum !
    Mais comme le dit justement MaO, si on argue qu’il s’agit de matériel couteux et qu’on n’abuse pas, on n’a pas grand chose à craindre.
    L’avion était l’un des premiers sujets que j’ai abordé dans cette rubrique, d’ailleurs :
    http://www.madame-oreille.com/blog/index.php/prendre-lavion-avec-son-appareil-photo-partie-1-la-douane/
    http://www.madame-oreille.com/blog/index.php/prendre-lavion-avec-son-materiel-photo-partie-2-bah-lavion/

    MaO : exactement, et je n’ai jamais vu personne se faire peser son sac, d’ailleurs. Juste une nana qui avait un sac trop encombrant une fois, mais si elle a compris qu’elle pouvait mettre un de ses pulls sur elle, elle a du finir par passer !

    Donlope : ce sera à quelle saison ? Je ne connais ni l’un ni l’autre, mais je suis sure que ce sont de très belles villes !

    David : je fais des « redifs » sur twitter, de temps en temps :) Je pense que ça viendra avec le temps. Pour l’instant, je tiens trop à progresser en photo pour me passer de mon appareil, même si j’essaie de ne pas me suréquiper non plus. Mais nous prévoyons quelques voyages « sportifs », qui imposeront un certain minimalisme ! Pour autant, je suis convaincue que les compacts et autres hybrides peuvent être parfaits pour des voyageurs.

  33. Laurent Houssin   •  

    De plus en plus, je me contente d’un seul boîtier, d’un seul objectif. Le Liban l’été 2006, c’était un 17/40 mm avec un 350D, Venise c’était le 40 D + 85 mm

    Pas de flash, pas de carte mémoire supplémentaire, une 8 GO suffisait…

  34. Muz   •  

    Pour ma part, je confirme que le 10-20 est utile. Certes, comme un 50 ou 85 en fixe, il ne sera pas monté sur le boîtier par défaut, mais pour les paysages, tu perds beaucoup sans grand-angle pour les effets de profondeur incomparables à ceux des objectifs standards, même à 17/18).

  35. Zimbat   •  

    Article interessant!
    pour ma part, je viens d’investir dans un pied secondaire justement pour voyager léger, c’est le cullmann 200T, bien solide et il se glisse dans ma besace
    replié il fait la taille d’une bouteille d’eau.
    pas mal d’atout pour lui, à voir ;)

  36. Blue   •  

    Hello ,

    Alors voilà je vais faire court ( si je peux hein ;) )

    J’ai un Canon 550D avec comme objectifs :

    18/200
    50 mm focale fixe
    18/55
    50/200

    Ma question est la suivante lesquels dois je prendre avec moi ?
    En sachant que mon choix premier serait :

    18/200 et le 50 mm

    Après j’en sais rien du tout ! En fait je ne dois pas tout prendre parce que ça fait lourd. Ok j’ai un bon sac à dos mais quand même !

    Et comme je sais que l’on ne peut pas prendre de trépied, ( donc ça ouinouin je le laisse chez moi) !
    Et je suis du genre à faire par exemple 2500 photos en 7 jours de vacances en temps normal….Oui j’abuse un peu mais bon je n’y peux rien j’adore faire klic klac …

    Alors s’il vous plait , help me car j’avoue être bien perdue ! parce que j’apporte toujours mes 4 objectifs mais là c’est vraiment pas possible !

    J’ai aussi prévu 40 gigas de carte mémoire…On en sait jamais… :shock: Parce que je prends tout et n’importe quoi en photo, cela va des détritus aux nuages ;)

    Merci pour les réponses à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>