Catalogne_01_F_Besalu018

Découvrir le Nord de la Catalogne : Gérone et les villages pleins de charme

Il n’est pas 7h quand je retrouve mes compagnons du Collectif dans le hall de la Gare de Lyon. L’excitation semble avoir pris le pas sur la fatigue. Dans quelques heures, le train nous laissera, Julien et moi, à Gérone, pour une semaine dans le Nord de la Catalogne, entre les petits villages de la Costa Brava et les montagnes du Val d’Aran. Et c’est de ces petits villages (et villes un peu plus grandes) dont je vais vous parler dans cette première partie.
CARTE

Gérone

Gérone (Girona), c’est une petite ville pleine de charme, et notre premier arrêt, directement en sortant du TGV. Il fait un temps superbe, pratiquement aucun nuage ; la hantise de la photographe mais un petit plaisir pour la voyageuse. Bon, je chercherai vite l’ombre, et on ne va pas faire les difficiles non plus.

On longe la rivière, découvrant cette architecture si particulière. On visite la vieille ville, la cathédrale Santa Maria et son cloître, le quartier juif et les bains arabes, les remparts transformés en promenade avec vue. L’histoire de Gérone se ressent dans ses influences, et ce que les occupants successifs ont laissé comme patrimoine. C’est ce qui fait le charme et l’intérêt de la ville, tout un pan de l’Histoire d’Europe. Et, petit coup de chance, nous sommes là pile le jour des Manaies (ou d’une répétition, je n’ai pas tout compris), lorsque ces hommes défilent en armures romaines pendant la semaine sainte (ce sont les romains qui ont fondé Gérone-Gerunda).

Catalogne_01_A_Girona_001 Catalogne_01_A_Girona_008 Catalogne_01_A_Girona_007 Catalogne_01_A_Girona_006 Catalogne_01_A_Girona_005 Catalogne_01_A_Girona_004 Catalogne_01_A_Girona_003

Catalogne_01_A_Girona_009 Catalogne_01_A_Girona_002

Peratallada

Nous passons notre première nuit catalane à Peratallada, petite ville médiévale aux rues sinueuses, construite à même la roche. Murailles, douves, porches, nous visitons la ville alors que le soleil est couché, ce qui lui confère un certain mystère, en plus de l’ambiance déjà bien présente. Mais il faudra attendre le matin, pour prendre rapidement quelques photos…

Catalogne_01_B_Peratallada_010 Catalogne_01_B_Peratallada_011

Pals

Enchaîner Peratallada et Pals est une bonne idée : les deux villes se complètent bien dans l’ambiance médiévale. Les rues de Pals sont un petit peu moins étroites, et toujours ces murs en pierre, ces maisons magnifiques et, surtout, la vue jusqu’à la mer d’un côté, les montagnes de l’autre.

Catalogne_01_C_Pals_012 Catalogne_01_C_Pals_013

Roses

Nous poursuivons notre balade dans l’Histoire de la Catalogne en débarquant à Roses, ville balnéaire. Nous longeons la plage, continuons de profiter du soleil, testons quelques spécialités locales à base de poisson, et pénétrons dans la Citadelle où se résume l’Histoire de Roses : toutes les époques s’y mélangent, ruines grecques, église paléochrétienne, village Wisigoth, du IVème siècle avant l’ère chrétienne au XIIIème. Le site est incroyablement reposant, surtout en ce début de printemps, en pleine floraison.

Catalogne_01_D_Roses_014

Catalogne_01_D_Roses_015

Figueras

Figueras (Figueres) n’est pas vraiment un petit village ; c’est pratiquement un arrêt obligatoire pour chaque touriste en Catalogne. A cause d’un musée en particulier, celui de Dali. En effet, le peintre moustachu a décidé d’ériger un musée à sa gloire de son vivant, et a pour cela choisi le théâtre de Figueras, alors en partie détruit par la guerre civile. Je ne vais pas vous dévoiler trop de choses sur ce que l’on voit à l’intérieur, gardons la surprise. Par contre, j’ai retenu deux choses. Tout d’abord, en été, il y a des nocturnes, après 22h, et on peut alors avoir le sentiment d’être seul dans le musée, petit plaisir appréciable quand on sait qu’il peut être noir de monde le matin. Ensuite, pour vraiment apprécier le lieu, il faut soit beaucoup de temps, soit un guide. Il y a des trucs cachés un peu partout, des choses à comprendre, des endroits où il faut regarder sans que nous y pensions. Si on est seul ou si on ne prend pas assez le temps, on passe à côté de beaucoup de détails (je vous conseille donc vivement de prendre un guide).

Plus d’infos sur le site du musée.

Catalogne_01_E_Dali_016

Besalú

Besalú, c’est mon coup de cœur. Nous y arrivons en fin d’après-midi, après une journée bien remplie, et découvrons une petite ville calme, à l’architecture une nouvelle fois magnifique. C’est un endroit franchement agréable, et vraiment très beau.

Catalogne_01_F_Besalu017 Catalogne_01_F_Besalu020 Catalogne_01_F_Besalu019 Catalogne_01_F_Besalu018

 

Carnet pratique

Aller à Gérone : en TGV, par la ligne Paris-Barcelone qui y fait halte lors de ses 5 allers-retours quotidiens
Où manger à Gérone : Restaurant Le Bistrot – Pujada de Sant Domènec, 4 (cuisine traditionnelle, petite terrasse, et le tout au calme dans la vieille ville !)
Où manger à Besalú : Restaurant Cúria Reial - Plaça Libertat (très bon, avec une super vue sur le pont)
Où dormir à Besalú : hôtel Els Jardins de la Martana – Carrer Pont, 2 (petit hôtel familial et sympa, vue plongeante sur le pont !)
Plus d’infos sur le site de l’Office de tourisme

 

Le projet #MaCatalogne est le fruit d’une collaboration entre Envie de Catalogne et le Collectif des Blogueurs Voyage. Tous les choix éditoriaux des billets produits suite à ce voyage me reviennent.

  16 comments

  1. Rdlm   •  

    Pas passée par Cadaqués? Pourtant ça mérite le détour (de mémoire, à moins d’une heure de bus de Figueras)

    • Oreille   •     La blogueuse

      C’était déjà bien rempli, comme programme ;)

  2. Pingback: Découvrir le nord de la Catalogne : G&ea...

  3. argone   •  

    Cela me rappelle de très bons souvenirs, j’adore Pals, j’y avais vu aussi des chats d’ailleurs … :-) Magnifiques photos comme d’habitude ! Perso je n’avais pas tellement aimé Cadaqués, mais c’était en plein été donc bondé de monde …

  4. Anne   •  

    Très belles images! Les fleurs et le ciel donnent une belle ambiance, vive le printemps!

  5. Chtiben   •  

    Je serai curieux de savoir quel curseur/retouche de lightroom tu as utilisé pour les deux dernières photos ?

    • Oreille   •     La blogueuse

      J’ai juste débouché un poil les noirs au développement

  6. Jean-Pierre   •  

    Bonsoir, vos images reflètent parfaitement l’authenticité des lieux emprunt d’histoires et surtout des vieilles pierres. J’adore ces villages (et je me répète souvent à l’écrire) qui ont une vraie âme, un caractère, bref du vrai. C’est superbe!

  7. george   •  

    Salut, je te tiens a te feliciter. Tes photos inspire l’envie et le désir de visiter cette région. Elles ont énormément de profondeur. bravo!

  8. sonia   •  

    Ca donne énormément envie !! Dur Dur Dur !!

  9. Valerie   •  

    Comme toujours, des photos à couper le souffle et des destinations typiques et de rêves.
    Tu es inspirantes, merci de ton investissement dans ton blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>