vignette_appareil_achat_voyage

Acheter un appareil photo à l’étranger

Je sais que beaucoup d’entre vous se posent la question de l’achat de matériel photo pendant un voyage. Certaines destinations, New York et Hong Kong en tête, évoquent tout de suite des reflexs à prix réduits, et autres paradis de l’objectif. Mais même à prix cassé pendant un voyage, acheter un appareil photo reste un investissement important, et cela mérite qu’on réfléchisse un peu.

L’année dernière, mon Belge et moi sommes partis passer un mois aux États-Unis. J’avais naturellement prévu un passage au B&H, à New York, le magasin qui ferait rêver n’importe quel photographe : le plus grand choix de matériel photo que j’ai jamais vu (avec également des rayons vidéo, informatique…). Imaginez, rien que pour les trépieds, il doit y avoir plus d’une centaine de modèles !
Manque de bol, nous nous sommes bien rendus au magasin, mais pas pour le plaisir : mon reflex avait pris l’humidité et ne s’allumait plus, pile le jour de notre arrivée à New York. J’ai donc dû en acheter un nouveau, et oublier l’idée de regarder les objectifs…

Depuis, ce reflex nous a suivi partout et fonctionne toujours très bien. Et vous entendrez des dizaines de témoignages comme le mien. Pourtant, ce n’est pas aussi simple que ça. Acheter du matériel photo en voyage comporte un certain nombre de risques et d’inconvénients qu’il vaut mieux connaître, pour éviter les mauvaises surprises, voire les arnaques.

 

Parlons d’abord des avantages

Il n’y en a qu’un, et pas des moindres, le prix ! En effet, les taxes pourront être plus basses, le taux de change de l’euro favorable, ou le prix simplement plus sympa.

 

Les inconvénients ?

Premièrement, la garantie est souvent continentale. Et quand, comme moi, on noie son appareil photo, on est content de pouvoir le rapporter dans un magasin physique (pour la petite histoire, j’ai eu un sermon de la part du monsieur de la Fnac « en principe, l’eau ne rentre pas dans la garantie », mais ils me l’ont réparé quand même !). Dans certains cas (chez certains constructeurs), on pourra quand même bénéficier de la garantie mais ça reste du cas par cas.

Ensuite, il y a la contrefaçon. Il faut être incroyablement vigilent (j’y reviens en fin d’article).

Vous allez aussi vous retrouver confronté à d’autres normes. Pour reprendre le cas de mon reflex acheté à New York, il filme en 24i/s, 30i/s ou 60i/s, alors qu’en Europe c’est 25 ou 50 (il faudra aussi vous intéresser aux histoires de PAL et de NTSC…). De plus, le chargeur était fourni avec une prise américaine (en fait, le chargeur est le même, mais le cordon change : ce n’est pas un vrai souci, dans le sens où il est commun à beaucoup d’appareils). Bref, plusieurs petits détails qui pourront quand même avoir leur importance une fois rentré.

Et enfin, dès lors que vous achetez hors UE, vous êtes redevable de la TVA française (on parle d’usage personnel hein, pas de l’importation de dizaines d’appareils photo !). Ainsi, lorsque vous allez à Amsterdam (en Europe, les Pays-Bas et le Royaume-Uni sont les meilleurs endroits pour acheter du matériel), vous payez la TVA locale et vous rentrez en France tranquillement. Mais si vous être à Pékin, Hong Kong ou New York, vous devez payer la TVA en entrant sur le sol français.

Dans les faits, les contrôles sont rarissimes, mais ils peuvent l’exiger quelques années plus tard, et vous serez toujours en tort. Je vous laisse vous référer aux tableaux de la douane , mais sachez juste qu’il y a une franchise (300 ou 430 euros selon le mode de transport), et que la TVA s’ajoute à des frais de douane. Dans le cas d’un reflex, il n’y aura aucun droit de douane mais pour un caméscope, ce sera 14%, à ajouter aux 19,6%, donc. Oui, la fameuse file « objets à déclarer » quand on arrive à l’aéroport, elle sert à ça.
La douane peut donc exiger que vous prouviez que la TVA a été payée sur vos achats. Petit rappel : inutile de trimbaler vos factures, faites-vous faire une carte de libre circulation.

Là, tout de suite, ça devient moins intéressant d’acheter à l’étranger son matériel photo, mais je vais quand même donner quelques conseils aux téméraires radins qui s’y risqueront !

 

Si vous achetez quand même

La première chose à faire est de s’informer sur les taxes : le prix sera souvent affiché Hors Taxes. Ainsi, vous pourrez faire vos calculs en toute connaissance de cause.

Ensuite, renseignez-vous avant, repérez les endroits où aller et les prix pratiqués. Si le prix est vraiment trop bas, ça peut indiquer que l’affaire est louche. Concentrez-vous sur les grandes enseignes ayant pignon sur rue plutôt que sur les bouis-bouis un peu planqués.

Méfiez-vous des imports sauvages. Certaines boutiques achètent à bas coût des produits mal confectionnés et vous les revendent sans vous prévenir. Méfiez-vous également des contrefaçons et des appareils reconditionnés revendus comme neufs. Vous éviterez tout cela en allant faire vos achats dans un magasin connu.

N’attendez pas le dernier jour pour faire vos achats, au contraire : il faut impérativement le tester tant que vous êtes encore sur place ! Certains vendeurs peu scrupuleux comptent sur le fait que le touriste découvrira la supercherie une fois chez lui, sans possibilité de se retourner contre la boutique. Et même si vous êtes passé par un grand magasin, vous pouvez toujours avoir un coup de malchance : testez bien tout !

Enfin, vérifiez également que vous avez des menus et de la documentation dans une langue que vous pouvez lire et comprendre, ça peut servir !

  28 comments

  1. Pingback: Acheter un appareil photo à l’étranger | WIP Photographie webzine | Scoop.it

  2. Bruno   •  

    Attention aussi, tous les pays ne remboursent pas la TVA. Ce qui fait qu’on peut se retrouver dans le pays d’achat puis en France si on a vraiment pas de chance.

    Le change n’est plus à notre avantage maintenant et la France est parmi les pays les plus concurrentiels pour le hightech… De quoi décourager encore plus les radins :-) (notez que j’ai acheté y a 3 ans à Singapour !).

    Une bonne affaire à faire est maintenant de récupérer la TVA en sortant de France pour ceux qui habiteraient à l’étranger !

  3. Chtiben   •  

    Pour bien comprendre, du coup chez BHphoto, tu payes le prix T.T.C ou H.T ?

    Pour ma part je connais du monde qui y va et je ne serai pas contre le fait qu’il me ramène un petit Canon EF 40mm f/2.8

    Article très intéressant.

  4. Cynthia   •  

    Je croyais acheter du matériel cet été aux Etats-Unis mais en comparant bien les prix je me suis apperçue que les prix France-US sont identiques en ce moment à 20€ près. La seule bonne affaire que j’ai trouvé c’est sur un réflex entrée de gamme.

  5. Marie-Cécile   •  

    Moi je me demande comment on fait lorsque l’on habite à l’étranger ? Par exemple j’ai passé 9 mois en Australie, j’ai acheté mon reflex là bas. Je suis rentrée 7 mois en France et là je vis à Londres…
    Je me suis posée la question de la carte de circulation, mais je devrais payer la tva en france alors que je n’y vis plus ?

  6. Oreille   •     La blogueuse

    A tous : je vais tacher d’éditer l’article dans la journée en rajoutant des infos sur les manières de récupérer la TVA locale.

    Marie-Cécile : je ne sais pas ce que dit la loi britannique, mais tu ne paies la TVA en France que lorsque c’est ton pays de résidence.

  7. Michael   •  

    Je ne m’étais jamais posé la question de frais de douane, mais la à vous lire j’aurais toujours une petite appréhension avant de passer la douane dorénavant!

  8. tewoz   •  

    Perso j’ai acheté tous mes objectifs à Hong Kong, entre 20 et 40% moins cher.

  9. Happy Us   •  

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve vraiment superbe. Merci pour tous ces conseils!!
    A bientôt

  10. Pierre   •  

    Du coup c’est aussi valable pour tout le reste ? C’est-à-dire pied, objectif etc..

  11. Voyage Perou   •  

    Salut!

    C’est vrai que les termes utilisés varient d’un pays à l’autre et cela doit poser un défi lors du magasinage. Toutefois, je me demande s’il vaut mieux apprendre les termes français ou anglais de manière générale? Par exemple est ce que ce sont les mêmes termes qui sont utilisés à Hong Kong et à New-York?

    Merci!

  12. Curieuse Voyageuse   •  

    Perso, je ne me suis jamais décidée à acheter, en ayant vécu en Chine, c’était pourtant tentant…
    Un ami avait acheté une tablette à l’époque et c’est trouvé bien embêté quand il a vu que tout le système d’exploitation était en chinois. Donc aucun gros achat pour moi.
    Je m’étais juste laissée tentée par un petit pola, plus gadget que vrai appareil. Bon rapport qualité prix :)

  13. Oreille   •     La blogueuse

    Michael : ahah ! Franchement, le risque est mineur (faut juste pas être le 0.2%, comme toujours, ça n’arrive qu’aux autres jusqu’au jour où). Ils se concentrent certainement sur la contrefaçon et les gens qui ramènent BEAUCOUP de matériel.

    Tewoz : dans quel genre de magasin ? (sous entendu un équivalent fnac ?)

    Pierre : Le trépied, non, mais c’est valable pour les optiques, l’ordi…

    Curieuse voyageuse : tu l’avais trouvé facilement ? neuf ? idem pour les films ?

  14. fabrice   •  

    J’y ai parfois pensé, mais à mon avis, ce n’est pas forcément un super plan. Rien que pour la garantie, bof.

  15. Seb F.   •  

    @Marie-Cécile : comme j’ai vécu en Suisse après la France, et comme je suis maintenant revenu en France, je peux te donner quelques éléments de réponse.
    Lors d’un déménagement international (genre France-Suisse pour commencer), tu dois faire un quittus fiscal qui prouve que tu as bien tout payé (solde de tous comptes avec le Trésor Public en quelque sorte), c’est un des papiers demandés à la Douane pour faire passer les affaires (avec le permis de travail suisse, le contrat de travail, ET SURTOUT la liste détaillée des affaires que tu importes dans ton nouveau pays…)
    Avec la liste détaillée (comprenant les prix, les dates d’achat, la valeur résiduelle), les douaniers vont vérifier si tu as des taxes à payer.
    Je sais que dans le sens Suisse-France / France-Suisse, si tu as acheté tes affaires plus d’un an avant le déménagement, tu n’es pas redevable des taxes (import + TVA) de l’autre côté, par contre tout ce qui a été acheté dans l’année précédant le déménagement va devoir être importé avec taxes.
    Ensuite tu as un beau papier tamponné des douanes que tu peux ressortir en cas de contrôle (enfin prendre la photocopie sur soi et garder l’original en sûreté !)

    #my2cents de travailleur frontalier intéressé par les achats de matériel à l’étranger ;-)

  16. tewoz   •  

    J’ai acheté dans différents types de boutique, chez l’équivalent Darty (Fortress) c’est sur, mais assez cher, et j’ai acheté dans des petites boutiques, le tout est d’aller dans le bon quartier en fait.
    J’ai eu un problème avec le SIGMA 10-20 mm f/3.5, le premier que j’ai acheté ne fonctionnait qu’une fois sur 2, il fallait que j’éteigne l’appareil, que je retire l’objectif puis que je le remette pour qu’il remarche, je l’ai rapporté au magasin, ils n’en avaient plus donc ils ont téléphoné dans plein d’autres magasins pour me le trouver. Le nouveau fonctionne encore très bien (acheté il y a 3 ans maintenant)

  17. Pyrros   •  

    Il faut faire attention avec le petit matériel tel que les cartes mémoires qui sont souvent contrefaites …

    Elles ne sont pas chères mais elles ne sont pas fiables pourtant elles sont très ressemblantes avec les vraies

  18. Rgs_   •  

    J’avais acheté un Sigma 30mm en Indonésie qui avait un problème de front focus… De retour, j’avais pris contact avec Sigma Suisse qui m’avait dit me charger le réglage malgré la garantie internationale. Au final il me l’ont fait gratos !

    PS : Le matos est souvent moins cher en Suisse qu’en France.

  19. Fred*B   •  

    Merci pour ce super article, moi qui me posait pile poil cette question puisque je pars a NYC samedi…
    Je crois que je vais dire aurevoir a mes idées d’achat d’objectif…

  20. Aurélie   •  

    Avec un peu de retard: les polas sont tres faciles a trouver en Chine, c est la grande mode, et pareil pour les films… tres facile a trouver aussi. Il y a dans les grandes villes de Chine des centres commerciaux dedies aux appareils photo!

  21. Aurelie   •  

    Très utile, je compte acheter un reflex mais maintenant j’hésites à l’acheter au cours de mon voyage en Californie…

  22. Pingback: Les liens photo - Juillet 2012 | sfphotos.fr

  23. david   •  

    voyage loing de la foulles ét du traqua au viet nam grace a un expspat francais un conseiiles pours tout lés meilleur plans dbartino2@gmail.com

  24. Julien   •  

    Salut Madame Oreille!
    Je prends le sujet un peu tard. Je fais actuellement un tour du monde. Pas mal intéressé par la photo, je pensais racheter un objectif (le 17-55 mm f/2,8 de Nikon) en Asie de l’est. 1300 € en France.
    Je suis en ce moment en Inde, Tokyo dans 15 jours puis Chine juste après (Pékin –> Vietnam). J’ai aucune idée de quel pays pourrait être le plus avantageux pour cet achat. Une petite idée?
    Tokyo, Pékin, Shangai, Hong Kong..?
    Bien sûr j’acheterai dans une boutique qui soit un minimum correcte.

    Merci pour les conseils!
    Julien

  25. Eva   •  

    par expérience les contrôles ne sont pas si rarissimes pour les frais de douanes !

  26. Pingback: Les liens photo - Juillet 2012 | sfphotos.fr

  27. Pingback: Les liens photo - Juillet 2012 | sfphotos.fr

  28. Stephane   •  

    Tres bon article. Perso j’ai acheté mon canon 5d en espagne en économisant 200€ et la garantie reste la même qu’en france.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>